Peut -on se fier aux bibles d'aujourd'hui?

... Sujets sur l'ancien et le nouveau testament (version Louis Segond).
Répondre
Daniel

Peut -on se fier aux bibles d'aujourd'hui?

Message par Daniel » 24 janv. 2015, 10:32

Bonjour,

Il m'était déjà évident que la bible à perdu de son intégralité avec le temps et par les rajouts et omissions volontaire des différents courant religieux qui se sont approprié les textes. La supercherie est assez évidente notamment aussi dans les textes de corinthien ou certaines contradiction sont énorme et ou la patte de l'église est sans doute passer par là.

Peut on se fier à la bible sans prendre en compte le faite que les textes originaux diffère de ceux qui nous sont présentés aujourd'hui?



Un texte du Nouveau Testament découvert dans une momie égyptienne

Un texte biblique datant du premier siècle de notre ère, qui serait vraisemblablement le plus vieux fragment de l'évangile de St Marc connu à ce jour, a été découvert dans le masque d'une momie égyptienne.

Un fragment de l'évangile de St Marc, datant du premier siècle de notre ère. Soit ni plus ni moins le plus vieux fragment de cet évangile connu à ce jour. Tel est le document qui a été découvert dans le masque... d'une momie égyptienne, par une équipe du Acadia Divinity College de Wolfville, Canada).

Quels sont les détails qui ont été communiqués concernant le masque de cette momie ? Tout d'abord, il semble que cette momie soit celle d'un simple civil, et non pas d'un personnage haut placé. Par conséquent, les constituants du masque de cette momie sont plus rudimentaires que ceux des masques de momies appartenant à de hauts dignitaires. De fait, ce masque est fabriqué à base de papyrus, sur lequel une peinture a été réalisée (pour voir un masque ressemblant à celui décrit ici, vous pouvez vous reporter à cet article - en anglais - de LiveScience).

Mais il s'avère que ce papyrus, composant le masque de cette momie, n'est pas comme les autres. En effet, en séparant les différentes couches du papyrus, les auteurs de la découverte se sont aperçus qu'il contenait des inscriptions. Après les avoir analysées avec soin, les chercheurs du Acadia Divinity College en sont arrivés à la conclusion qu'il s'agissait d'une version de l'évangile de St Marc.

Jusqu'ici, si la découverte était certes de taille, la plus grande surprise allait toutefois provenir de la datation de ce document. En effet, après l'avoir utilisé une combinaison de techniques de datation au carbone 14, les chercheurs se sont aperçus que ce papyrus avait été rédigé... au premier siècle de notre ère. Et plus précisément, avant l'an 90 de notre ère.

Une découverte considérable, car jusqu'ici, les versions de l'évangile de St Marc connues à ce jour sont plus récentes d'au moins 150 ans...

De nouvelles informations concernant la découverte de cette version éminemment ancienne de l'évangile de St Marc seront vraisemblablement publiées au cours de cette année 2015. Des informations qui devraient notamment apporter des précisions supplémentaires quant à la datation de ce document.

Pourquoi alors avoir souhaité communiquer sur ce résultat dès maintenant ? En fait, il s'avère que l'information concernant la date de ce document avait été divulguée à la presse dès 2012, par Daniel B. Wallace, l'un des chercheurs qui travaillait à l'époque avec l'équipe du Acadia Divinity College. Une information qui avait déclenché une série de débats et de controverses concernant les méthodes utilisées par les chercheurs pour dater le document, alors même que les travaux de datation n'étaient pas du tout terminés.

Et c'est pour répondre à ces controverses que le spécialiste en textes bibliques anciens Craig Evans, responsable de l'équipe du Acadia Divinity College à l'origine de ces travaux, a décidé de révéler dès ce mois de janvier 2015 que les travaux de datation menés depuis 2012 sur le papyrus confirment bel et bien que ce fragment de l'évangile de St Marc date du 1er siècle de notre ère. Une révélation qui a pour but de clore les controverses concernant la datation du document qui avaient pu naître en 2012, tout en préparant le terrain d'une publication à venir au cours de l'année 2015 dans une revue scientifique (dont le nom n'est pas encore connu), et qui comprendra notamment une partie des textes découverts sur le papyrus.

Toutefois, si les nécessités de la confidentialité entourant ces travaux empêchent d'en savoir beaucoup plus pour l'instant sur le contenu du papyrus, Craig Evans a toutefois révélé à LiveScience que, bien que le fragment de texte présent sur le papyrus soit plutôt court, son contenu devrait toutefois prouver que l'évangile de St Marc a évolué au cours du temps, au fil des différentes versions écrites au cours des siècles suivants.



Source: http://www.journaldelascience.fr/homme/ ... ienne-4476

Pierre
Messages : 419
Enregistré le : 21 sept. 2012, 20:00
Réputation : 86
Genre : Homme
Lecture du LVA : 01 mai 2006
Localisation : Cannes
Âge : 40

Peut -on se fier aux bibles d'aujourd'hui?

Message par Pierre » 25 janv. 2015, 19:58

Emmanuel nous dit que la datation au Carbone 14 n'est pas fiable, à partir de là difficile d'être certain de l'antériorité de cette version...

Daniel

Peut -on se fier aux bibles d'aujourd'hui?

Message par Daniel » 26 janv. 2015, 10:59

Salut,


Gardons le contexte ou Emmanuel s'exprime, c'est à dire quand on utilise cette méthode pour dater sur des millions d'années comme aime à le faire nos scientifiques pour donner un age à la terre.Sur quelques centaine d'années cette méthode du carbone 14 est relativement fiable car le taux de carbone 14 contenu dans l'air n'a pas vraiment bouger sur les 2000 ans passés. Ceux qui utilise cette technique pour dater sur des millions d'années se fourvoie car le taux de carbone n'était surement pas le même au moment de la création de la terre vu tout les bouleversement qu'elle à connu pendant sa formation.

D'ailleurs il n'y a pas besoin de s'appuyer que sur cette découverte et d'autres pour se rendre compte que certains textes (surtout dans les évangiles) ne colle pas avec l'esprit de la bible voir même sont complètement en contradiction avec sont enseignement. Notamment certain texte de l'apôtre Paul qui fait l'apologie du système, des nations et des pouvoirs en place comme étant le faite de Dieu. Cela est un enseignement donner par l'église catholique mais ne peut être en aucun cas celui de la bible qui dit le contraire dans l'ancien testament et pas que... (!!1)

Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 581
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Réputation : 56
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 37
Contact :

Peut -on se fier aux bibles d'aujourd'hui?

Message par Julien » 06 févr. 2015, 17:16

Salut,

Perso je me dis que l'on peut se fier dans la bible (je parle de la version Louis Segond) dans le sens général. J'entends par là une vue d'ensemble des textes. Pour ce qui est de la lecture dans le détail, je pense que c'est probablement un peu plus aléatoire, car il y a forcément une part d'interprétation du traducteur qui parfois peut arranger un peu les choses et que la version utilisée pour la traduction n'est pas de première main. D'ailleurs Segond dans l'avant-propos de l'ancien testament, version de 1880, dit lui-même que :
Est-il besoin, en effet, de proclamer à nouveau qu'une version à tous égards parfaite est chose qui dépasse les forces humaines, individuelles ou collectives ? Qu'on veuille bien y réfléchir. Les ressources d'interprétation dont peut disposer un traducteur, si remarquablement qualifié soit-il, connaissances linguistiques, ethnographiques, archéologiques, étude et comparaison des travaux antérieurs, etc., ces ressources sont purement humaines, sujettes par conséquent à des chances d'erreur, malgré les progrès, disons mieux, en vertu même des progrès dont elles sont susceptibles.
Voir aussi son avant-propos au nouveau testament.

A voir s'ils publient un jour ce fameux texte de l'évangile de Marc...

Daniel

Peut -on se fier aux bibles d'aujourd'hui?

Message par Daniel » 07 févr. 2015, 12:46

On peut s'y fier jusqu'à une certaine mesure, ce que d'ailleurs laisse entendre l'avant propos que tu met en lien.Dans le détail comme tu le dis c'est une autre affaire surtout pour les prophéties dont la forme nous échappe complètement ou partiellement ce qui est déjà beaucoup.
Pour moi ce qui est vraiment captable dans les écritures c'est l'esprit qui l'habite et en qui j'ai confiance. Les mots eux sont discutable et sont d'ailleurs toujours discuté encore actuellement. ;)

Répondre