Le dimanche jour du seigneur ?

... Sujets sur l'ancien et le nouveau testament (version Louis Segond).
Répondre
TomTom
Messages : 46
Enregistré le : 18 juin 2015, 12:42
Réputation : 0
Genre : Homme
Lecture du LVA : 12 déc. 2010
Âge : 36

Le dimanche jour du seigneur ?

Message par TomTom » 28 sept. 2015, 10:53

Bonjours,

"L'homme travaillera 6 jours et se reposera le 7eme"

Cette loi ne me parle pas du tout, est elle a prendre au pied de la lettre ?

Etant entrepreneur je travail quand y en a même le dimanche si il le faut.
Et puis j'imagine un jour dans le royaume ou une récolte est a maturité un dimanche, imaginé une semaine tranquille sans tros de travail et là, paf tout est mure le samedi soir. On se regarde dans le blanc de l'oeil et on ajoute : "non on peu pas récolter demain c'est la loi !"

Y aurai t'il un voile ici ? Parce que dieu lui même travail 6 jours et se repose le 7eme (le jour du royaume).

N'en serait il pas pareil pour l'homme ? (bon, je sais, certain diront que jme lance sur le plan dla comète :mrgreen: )

Emmanuel nous dit que l'homme est mort sans la connaissance et que nous somme a notre première vie (avec la connaissance)...
Voila où je veu en venir, peu être que nous serions a notre 7eme réincarnation ? Une vie c'est court pour apprendre se qu'il faut pour le royaume ?
Bon ce n'est qu'une idée mais c'est juste pour esseiller de comprendre cette loi ...

Au plaisir de vous lire

Avatar du membre
Hugin
Messages : 696
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Réputation : 134
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 52
Contact :

Re: Le dimanche jour du seigneur ?

Message par Hugin » 28 sept. 2015, 22:05

Le septième jour c'est le temps du paradis, c'est le repos du créateur parce la terre a fini sa stabilisation. Et que l'homme lutte contre Dieu pour qu'il devienne un ange.
Il est dit aussi que l'on doit se reposer avec tout les membres de sa famille, et là aussi , notre famille sera celle de la communauté.
Dans la communauté, un jour de repos sera profitable pour chaque membre. Alors autant choisir le même jour pour se retrouver dans la joie et la bonne humeur.
Au niveau physique, je dis que le repos est salvateur et que l'activité est le trésor du sage. J'ai fait de la musculation pendant des années et les fibres musculaires mettent plus de 48 heure pour se reconstituer. Le cerveau aussi a besoin des même besoins.

Pour ma part, je ne respecte pas le dimanche, mais je ralenti mes activités. Je trouve que rien faire de ce jour est une contrainte. Et Jésus dans les Evangile sur le Sabbat montre l'attitude à prendre face à la loi.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 580
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Réputation : 56
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 37
Contact :

Re: Le dimanche jour du seigneur ?

Message par Julien » 16 oct. 2015, 18:58

Salut TomTom,

Je me souviens que ce sujet du sabbat avait été abordé sur l'ancien forum. J'avais mis cette interrogation en suspend en me disant que si cela doit être alors cela ira de soi dans le royaume, puisqu'il s'agit apparemment d'une règle de vie que nous portons naturellement en nous.

Je disais à peu de choses près comme toi : mon exemple était l'inondation de la maison familiale à cause d'une fuite importante dans la toiture, ayant lieu malheureusement pendant ce fameux jour du repos. ))27! Comme toi je ne cherchais pas à m'y opposer mais tout simplement à en comprendre la raison.

J'avais mis en avant dans mes propos l'association flagrante qui est faite presque chaque fois dans l'Écriture entre les jours de la création suivit du repos de Dieu (le royaume, le sanctuaire) qui ne sont pas des jours d'hommes et les passages faisant état du sabbat suivant lequel l'homme doit travailler six jours et se reposer le septième jour ; qu'il n'y avait ni jour ni heure pour se consacrer à Dieu ; et aussi qu'il n'en est pas fait explicitement mention dans la loi universelle (contrairement aux autres commandements) ni dans l'ensemble du livre de vie, si ce n'est ce passage qu'un lecteur m'avait remis en mémoire :
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Extrait du chapitre 14, voir Jeunesse et corruption du genre humain

(6) Bien qu’intelligents, vous n’avez pas encore saisi que Dieu est ce grand esprit qui crée et régit toute chose de l’univers. Il ne peut ainsi vous apparaître que vous êtes à l’image de l’univers dont vous êtes faits, et que si vous transgressez les commandements vous devenez comme des bêtes, alors que vous êtes destinés à devenir anges. Mais vous n’êtes pas encore des anges accomplis, vous les circoncis ; cependant, vous le deviendrez en m’écoutant. C’est pourquoi, quand vous entrerez dans le royaume que j’annonce pour le siècle prochain, vous entrerez dans le monde des anges qui peuplent la Galaxie et qui portent naturellement dans leur coeur ces commandements de Dieu :

Tu ne tueras point.
Tu ne porteras point de faux témoignages.
Tu ne convoiteras point ce qui est à autrui.
Tu ne déroberas point.
Tu ne commettras point d’adultère.
Tu honoreras ton père et ta mère.
Tu n’opprimeras point ton prochain, et tu ne raviras rien par la violence.
Tu ne prendras point le nom de l’Éternel en vain.
Tu ne te feras point de statues (des images taillées) pour les adorer.
Tu travailleras six jours et tu te reposeras le septième jour.
Et Jésus ajouta :
Tu aimeras Dieu de tout ton cœur, de toutes tes pensées, de toutes tes forces ; et tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Je me suis également dit que ce commandement était peut-être nécessaire pendant le temps des ténèbres et seulement pour cette période... mais le passage ci-dessus semble exprimer le contraire. Un membre de l'ancien forum, Jérémie, s'étant d'ailleurs emballé sur ce sujet, avait dit si je ne m'abuse avoir posé la question directement à Emmanuel il y a longtemps qui lui aurait répondu par l'affirmative concernant le sabbat. Poser la question du sabbat à la petite équipe qui s'occupe du livre, via l'icône enveloppe sur le site officiel, devrait permettre de trancher.

Prendre régulièrement un temps de repos va de soi. Ce qui me pose question, sans m'irriter pour autant, c'est le sentiment d'obligation ou d'interdit de faire ceci ou cela tel jour... voir peut-être d'un éventuel châtiment pour non respect ?... Quand on est libre, ne le sommes-nous pas pour tout ?
Mais je comprend aussi que nous ne fonctionneront pas indépendamment de la communauté dans le royaume, notamment pour nombre d'activités, et qu'il est bon de prendre ce repos en même temps afin de se retrouver et de ne pas se mettre à l'écart de tous comme le dit Hugin. En soit, le fait de respecter ce jour du repos et de cesser ses activités de travail ce jour ne me dérange absolument pas et me semble même plutôt bon, s'il n'entrave pas notre capacité à faire face à des imprévus qui ne peuvent être reportés. L'on peut consacrer ce jour du repos à partager le savoir, à enseigner les choses de Dieu, à s'élever jusqu'à lui par l'esprit, à prendre des décisions communes, à observer la nature, et d'autres activités non assimilable au travail quotidien nécessaire à la subsistance. Le tout étant que ce soit un fonctionnement bénéfique, naturel et découlant directement de nos règles de vie, et non un évènement de caractère sectaire et vécut de la sorte...

Je vais y réfléchir un peu de mon côté.

ladann
Messages : 31
Enregistré le : 29 avr. 2015, 05:57
Réputation : 0
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 1968

Re: Le dimanche jour du seigneur ?

Message par ladann » 17 oct. 2015, 01:54

vous associez le sabbat au dimanche mais souvenez vous de ce que les juifs et hébreux observe le sabbat le samedi choses qu'ils font depuis l époque du batiste et bien avant depuis meme moise ils le font le samedi le jours du dimanche a été émis par l église satanique romaine

Avatar du membre
Hugin
Messages : 696
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Réputation : 134
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 52
Contact :

Le dimanche jour du seigneur ?

Message par Hugin » 23 mai 2020, 21:34

Bonjour,
Je relance le thème sur le jour de Sabbat.
Comme ca fait 5 ans que Julien réfléchit (!!6)
Moi, je met une idée sur le tapis avec le passage suivant :
Luc 14:1 ¶ Jésus étant entré, un jour de sabbat, dans la maison de l’un des chefs des pharisiens, pour prendre un repas, les pharisiens l’observaient.
Luc 14:2 Et voici, un homme hydropique était devant lui.
Luc 14:3 Jésus prit la parole, et dit aux docteurs de la loi et aux pharisiens : Est-il permis, ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ?
Luc 14:4 Ils gardèrent le silence. Alors Jésus avança la main sur cet homme, le guérit, et le renvoya.
Luc 14:5 Puis il leur dit : Lequel de vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l’en retirera pas aussitôt, le jour du sabbat ?
Luc 14:6 Et ils ne purent rien répondre à cela.
L'idée est que bien que l'on ne doit pas travailler le jour de Sabbat. L'urgence comme une inondation,un fil ou un boeuf qui tombe dans un puits ne peut être considérer comme une transgression.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Avatar du membre
Hugin
Messages : 696
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Réputation : 134
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 52
Contact :

Le dimanche jour du seigneur ?

Message par Hugin » 23 mai 2020, 23:18

J'ai une piste sur le pourquoi du jour du sabbat : Les Rythmes biologiques.
Les rythmes circa-hebdomadaires
Appelés aussi rythmes circa-septénaires, ce sont des rythmes de sept jours environ. Si cela regroupe des rythmes biologiques, il faut savoir que nous sommes aussi rythmés par la vie sociale et par les éléments de notre vie.Ainsi pour prendre quelques exemples(pas plus des plus gais, il est vrai), une étude de l'INSEE a montré que tous les lundis matins, il y a un pic d'accidents de voitures, d'infarctus, ou de (tentatives de) suicides en France. Il existe donc une cyclicité sociale (fin du week-end, reprise du travail ...) qui a un impact sur nos rythmes biologiques (perte d'énergie, perte de morale)
Le cycle mentruel (28 jours) est un multiple de 7 jours circa-septénaires.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

cédric
Modérateur
Messages : 220
Enregistré le : 14 sept. 2012, 08:15
Réputation : 10
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 oct. 2004
Localisation : Ariège
Âge : 45

Le dimanche jour du seigneur ?

Message par cédric » 24 mai 2020, 00:16

Ca me fait penser , Hugin :

Dans une des vidéos de thierry Casasnovas , un entretien avec un(e) médecin ayant étudié la Bible
(je ne retrouve plus cette vidéo , j'ai fait une recherche mais il y en a trop de lui, elle est parue l'été dernier)
: celle-ci explique qu'elle a découvert (ou redécouvert) , lors d'un travail pour une thèse , que nos cellules ont
un cycle de 7 jours ... et que ce cycle comporte un jour de repos et de nettoyage ...
Elle continue en disant que si on ne se repose pas un jour sur sept , les cellules se choisissent un jour elle-même ...
bien sûr le mieux est d'avoir toujours le même jour de repos pour un fonctionnement cellulaire ""optimal" ... sinon il
est perturbé et cela fatigue l'organisme ...

J'ajoute , de manière plus personnelle , que j'apprécie un jour de repos hebdomadaire (évidemment j'ai choisi le dimanche ))27! )
Le corps en a besoin , cela paraît évident , mais l'esprit et le coeur aussi ... une petite prise de recul spirituelle et émotionnelle
régulière me paraît indispensable , et n'est pas complètement compatible avec les activités physiques et intellectuelle courantes .

Edit : j'ai retrouvé la vidéo ))24! , au départ une thèse sur le syndrome d'épuisement du Dr Dejardin . https://www.youtube.com/watch?v=XWIE9WCehwI bon visionnage !!

Avatar du membre
brig
Messages : 418
Enregistré le : 27 juil. 2014, 00:10
Réputation : 129
Genre : Homme
Lecture du LVA : 20 nov. 2013

Le dimanche jour du seigneur ?

Message par brig » 24 mai 2020, 17:58

Bonsoir,

En effet ça me parait logique d'observer un jour de repos sachant que les journées de la semaine devraient être (et seront) bien remplies par le travail naturel que tout homme doit fournir (la nourriture ne tombera pas du ciel comme aujourd'hui, les travaux des champs et de sa maison seront effectués par soi-même, élever sa famille et non la laisser à des étrangers, plus d'abonnements TV etc...). Le repos est important quand on travaille dur (chose peu connue de nos jours) et il est évident que s'il y a une urgence quelque part il faudra mettre la main à la pâte et éventuellement décaler son jour de repos, ça ne pose pas le moindre souci. Les "effets" sociaux et de communauté ne devraient plus vraiment être en vigueur dans la royaume car chacun sera libre de composer avec ce qu'il a et comme il le souhaite tant que les Lois de Dieu sont respectées et qu'il ne dérange personne. L'ange n'est pas une bête qui se soumet à de quelconque loi de communauté humaine et encore moins à des "lois" sociales. Il a les Lois de Dieu.
Honoré dans la pauvreté, que serait-ce dans la richesse ! méprisé dans la richesse, que serait-ce dans la pauvreté !

Grappleur86
Messages : 52
Enregistré le : 04 nov. 2019, 23:40
Réputation : 0
Genre : Homme
Lecture du LVA : 01 mai 2017
Localisation : Vienne 86
Âge : 31

Le dimanche jour du seigneur ?

Message par Grappleur86 » 24 mai 2020, 23:16

Bonsoir, je profite de mon expérience dans le haut-niveau pour étayer vos réflexions sur le sujet, car pour moi en tout cas c'est du concret. Quand je m'entraînais vraiment pour combattre au niveau européen, je faisait une à deux sessions d'entraînement quotidienne, plus la vie de tout les jours (y compris mon activités pro qui était coach sportif et à l'époque je faisait les séances avec les clients). N'étant jamais tombé dans le cycle du dopage ou autre (mais en ayant pu observer ses effets et conséquences), je pouvais tenir se rythme 6 jours par semaine. Le septième, très souvent le dimanche, mon corps (et peut être (surtout) mon mental) explosé littéralement et j'étais de force obligé de mettre sur une journée de repos total à 2km/h, car impossible de faire autrement, en me disant tous les dimanche qu'il me faudrais 3 ou 4 jours pour m'en remettre etc... Mais tous les lundis matins, la machine se relancait de façon sûrprenante pour 6 jours.

Je le vois aussi aujourd'hui, je m'entraîne moins mais je passe mes journée à garder mes enfants, tous les jours au jardin à travailler la terre etc, et mon corps se met tjr une fois par semaine en mode stand by, une lock, impossible d'y remédier, et le lendemain ça repart.

D'ailleurs certaines méthodes pour soustirer des informations à des personnes récalcitrantes, utilise cette fameuse fenêtre, de la dépression programmée (car ils sont mis dans conditions extrêmes sur des périodes longues et repetées), et toute la maîtrise réside dans le fait de savoir reconnaître quand cette fenêtre a lieu, avant l'heure c'est pas l'heure, après l'heure ce n'est plus l'heure. Dans cette fenêtre nous sommes très vulnérable et hyper conciliant.

En tout casvVia mon expérience je pense vraiment que si le corps est poussé dans ses retranchements de façons régulières et consécutives, il ne peux pas faire plus que six jours. Ce qui s'explique sûrement par le cycles des cellules expliqué dans les posts précédents.

Voilà je voulais vous partager ça car cela a toujours eu du sens pour moi car je le vivait concrètement chaque semaine.

Bonne soirée à tous.

Répondre