Inspiration de Sanctuaire

... Les règles de l'existence / Ce forum traite de sujets sur la troisième partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Répondre
Avatar du membre
starlion
Messages : 57
Enregistré le : 31 déc. 2016, 02:27
Genre : Femme
Lecture du LVA : 05 nov. 2016

Inspiration de Sanctuaire

Message par starlion » 18 janv. 2017, 14:32

Je ne vais pas que copié/collé le lien au risque de le voir disparaître si la page devait être renommée, donc je vais faire un copié/collé du texte ici directement (donc ce n'est pas de moi) et voici la source :

Les bâtisseurs inconnus de la mystérieuse cité d’Arkaim, en Russie…

Située dans l’Oural près de la ville de Chelyabinsk, l’antique cité d’Arkaim a été découverte en 1987 et a été officiellement datée de 40 siècles !

Une ancienne ville que l’on estime contemporaine de Babylone et des premières cités égyptiennes !

L’architecture de la cité est saisissante de modernité, et ne ressemble guère aux villages bâtis il y a 4 000 ans. Les archéologues ont pu constater que toutes les maisons étaient équipées pour résister aux intempéries et aux tempêtes, mais aussi au feu, les murs étant imprégnés d’une substance ignifugée…

Ces habitations présentent toutes les « commodités modernes » : stockage de la nourriture reliée à un système d’aération, eau potable avec puits souterrain pour chaque maison, fours et ustensiles de cuisine évolués, réseau d’égouts très efficace…

Une liste incroyable qui prouve le savoir-faire de l’ancienne civilisation ayant vécu dans cette région de l’Oural. Mais Arkaim n’est pas seulement une ville de 40 siècles idéalement construite!

L’architecture choisie par les bâtisseurs inconnus est intrigante, puisqu’elle consiste à former d’énormes cercles concentriques.
La cité a une structure circulaire originale, coordonnée avec le mouvement des étoiles.

Le site était protégé par deux parois circulaires. Il y avait une place centrale, entourée de deux cercles de logements séparés par une rue.

Le site couvre environ 20 000 m2. Le diamètre du mur d'enceinte était de 160 m. Il a été construit à partir de la terre tassée dans des cadres en bois, et renforcé par des briques d'argile non brûlées, avec une épaisseur de 4-5 m. et une hauteur de 5,5 m. L'ensemble des lieux est entouré d'un fossé de 2 m de profondeur.

Il y a quatre entrées différentes perçant la paroi extérieure et intérieure avec une entrée principale à l'ouest. Les habitations disposaient d'une surface de 110-180 m². L'anneau extérieur comprend 39 ou 40 logements, avec des ouvertures donnant sur une rue circulaire qui fait le tour des lieux.

L'anneau intérieur comprend 27 logements, disposés le long de la paroi interne, avec des portes ouvrant sur la place centrale carrée de 25 par 27 m. La rue centrale est drainée par un canal couvert. On estime qu'environ 1 500 à 2 500 personnes pourraient avoir vécu dans la colonie.

La zone présente de curieux phénomènes géophysiques : fluctuations de température et d’électricité, variation du champ magnétique à l’intérieur des cercles, conductivité du sol…

Les archéologues déterrent chaque jour de nouveaux indices qui les aideront à mieux appréhender le véritable mode de vie de cette civilisation pour le moment inconnue.

Image

Mathieu

Re: Inspiration de Sanctuaire

Message par Mathieu » 18 janv. 2017, 17:44

Jolie découverte en effet.

Visiblement cette cité avec remparts et fossé fut conçus pour résister aux attaques extérieures. Les fils de Caïn étaient donc déjà entrain de rôder et de sévir.
Lorsque le monde sera expurgé de ces derniers gageons que les fortifications et les maisons accolées les unes aux autres seront inutiles.

Et dès lors que l'hirondelle dotée d'un cerveau grand comme un dé à coudre sait parfaitement sans l'avoir appris bâtir son nid, imagine alors ce que l''homme enfin reconnecté à sa Source sera en mesure de faire le plus aisément u monde.

Un exemple ? :
http://www.spotern.com/fr/blog/construi ... de-hobbit/

(!!45)

Avatar du membre
starlion
Messages : 57
Enregistré le : 31 déc. 2016, 02:27
Genre : Femme
Lecture du LVA : 05 nov. 2016

Re: Inspiration de Sanctuaire

Message par starlion » 28 janv. 2017, 00:49

Excellent ton lien, merci !

Plus de détails sur la cité en question :
http://www.epochtimes.fr/la-grande-conn ... 23658.html

Mathieu

Re: Inspiration de Sanctuaire

Message par Mathieu » 28 janv. 2017, 08:21

"Alors un maçon vint et dit, Parlez nous des Maisons.

Et il répondit et dit :

Construisez dans votre imaginaire une retraite dans le désert, avant de bâtir une maison dans l'enceinte de la ville.
Car de même que vous vous en retournez chez vous au crépuscule, ainsi en est-il du voyageur qui est en vous, l'éternel isolé et solitaire.

Votre maison est votre corps déployé.

Elle s'épanouit au soleil et dort dans le silence de la nuit ; et ne reste pas sans rêves.
Votre maison ne rêve-t-elle pas, et rêvant, quitte la ville pour la forêt ou le sommet de la colline ?
O, si je pouvais rassembler vos maisons dans ma main et tel un semeur les éparpiller dans la forêt ou dans la prairie.
Que les vallées soient vos rues et les verts sentiers vos allées, que vous puissiez vous chercher à travers les vignes, et revenir avec les senteurs de la terre dans vos vêtements.

Mais le temps pour ces choses n'est pas encore venu.
Dans leur peur, vos aïeux vous ont rassemblés trop près les uns des autres.
Et cette peur durera encore un peu.
Encore un peu, les murs de vos cités sépareront vos foyers de vos champs.

Et dites-moi, peuple d'Orphalese, qu'avez vous dans ces maisons ?

Que gardez-vous derrière ces portes verrouillées ?
Avez-vous la paix, la force tranquille qui révèle votre puissance ?
Avez-vous des souvenirs, ces voûtes scintillantes qui enjambent les sommets de l'esprit ?
Avez-vous la beauté, qui mène le cœur des choses façonnées dans le bois et la pierre vers la montagne sainte ?

Dites-moi, avez-vous ces choses en vos demeures ?

Ou n'avez-vous que le confort, ou la convoitise du confort, cette chose furtive qui se glisse dans la maison comme un invité, puis devient un hôte, et puis un maître ?
Oui, et il devient dompteur qui avec fourche et fou et fait des pantins de vos plus généreux désirs.
Bien que ses mains soient de velours, son cœur est de fer.
Il vous berce jusqu'au sommeil, afin de rester à votre chevet et se moquer de la dignité de la chair.
Il se moque de vos sens qui sont robustes, et les couche dans l'ouate comme des vases fragiles.

En vérité, le désir du confort assassine l'ardeur de l'âme, et suit en ricanant ses funérailles.

Mais vous, enfants des espaces, vous dont le repos est toujours tourmenté, vous ne serez ni capturés ni domptés.

Votre maison ne sera pas une ancre, mais un mât.
Elle ne sera pas une étoffe chatoyante qui couvre une plaie, mais une paupière qui protège l'œil.
Vous ne replierez pas vos ailes afin de pouvoir franchir les portes, ni ne courberez vos têtes de sorte qu'elles ne heurtent le plafond,
ni ne craindrez de respirer, de peur que les murs ne se fissurent et tombent.

Vous ne résiderez pas dans des tombes faites par les morts pour les vivants.

Et même regorgeant de magnificence et de splendeur, votre maison ne retiendra pas votre secret, ni n'abritera vos désirs.

Car ce qui est illimité en vous demeure dans le palais du ciel, dont la porte est la brume du matin, et dont
les fenêtres sont les chants et les silences de la nuit."

Gibran, 1923. ( Extrait "Le Prophète")

.....................................................

Suite au LDV, l’œuvre de Gibran - Le jardin du Prophète, Les ailes brisées, Le Prophète - prend un tout nouvel éclairage. Celui qui passait pour un rêveur utopiste fût très probablement en mesure de lire les pages de demain... (!!51)

Répondre