constellation

... Le cycle de la matière / Ce forum traite de sujets sur la deuxième partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Répondre
Avatar du membre
Clément
Messages : 675
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Réputation : 50
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

constellation

Message par Clément » 29 janv. 2021, 11:24

Bonjour à toutes et tous !
Je ne comprends pas le passage que j'ai souligné juste après, au chapitre 28 :
(8) Puisqu'une étoile est toujours la descendance d'une autre, pendant un temps il y a forcément la mère et la fille plus ou moins proches dans le ciel. Et c'est en raison de cela qu'on voit de grandes quantités d'étoiles doubles, de systèmes binaires dont on a déjà parlé. Parmi les étoiles doubles, il peut y en avoir une qui tourne autour de l'autre assez vite, une autre moins vite, une autre pas du tout, ou les deux peuvent le faire autour d'un centre imaginaire. Disons que pendant que la fille est petite elle tourne autour de sa mère, mais qu'en grandissant, elle ralentit sa course pendant que sa mère décline de force, et que cela les amène toutes deux à évoluer autour d'un foyer imaginaire. Toutefois ces phénomènes de changement d'inertie peuvent aussi occasionner la rupture des attaches qui relient ces étoiles. C'est ce qui engendre alors des groupes d'étoiles (des constellations) liées les unes aux autres, comme on en voit tant dans le ciel.
Je ne comprends pas pourquoi il parle de la rupture des attaches qui relient les étoiles et juste derrière il dit que cela engendre des groupes d'étoiles liées les unes aux autres...
Celui qui aime parler en goûtera les fruits. Et ils sont pas toujours bons à manger.

Galaxie
Messages : 6
Enregistré le : 07 févr. 2021, 14:01
Réputation : 1
Genre : Homme
Lecture du LVA : 18 janv. 2006
Âge : 39

constellation

Message par Galaxie » 13 avr. 2021, 04:37

Salut Clément,
le chapitre 28 porte sur les familles stellaires. Jusqu'au paragraphe 7, il est question (1) du lien qui lie une planétoile à sa mère et (2) de l'influence que les étoiles/galaxies ont les unes sur les autres (leur souffle et leur magnétosphère). Dans le paragraphe 8 il est question de l'évolution d'une nova avec sa mère (elles tournent ensemble...) et la phrase -Toutefois ces phénomènes de changement d'inertie peuvent aussi occasionner la rupture des attaches qui relient ces étoiles.- donne une information supplémentaire sur ce sujet précis. Quant à la phrase -C'est ce qui engendre alors des groupes d'étoiles (des constellations) liées les unes aux autres, comme on en voit tant dans le ciel. - elle se rattache aux paragraphes 1 à 8.
D'ailleurs, le paragraphe 9 débute un nouveau sujet Les amas d'étoiles.

Qu'en penses-tu?

Avatar du membre
Clément
Messages : 675
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Réputation : 50
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

constellation

Message par Clément » 13 avr. 2021, 10:16

Bonjour Galaxie !
Ce que j'avais remarqué c'est l'apparente contradiction entre ces deux phrases que j'ai souligné. Et je voulais votre avis dessus. Bien qu'à la relecture de mon post cela n'apparait pas au premier coup d'oeil.
Car Emmanuel parle de rupture de liens. Et dit que cela engendre des groupes d'étoiles liées les unes aux autres.
Une rupture engendre un lien. C'est cela qui me choque...
Celui qui aime parler en goûtera les fruits. Et ils sont pas toujours bons à manger.

Galaxie
Messages : 6
Enregistré le : 07 févr. 2021, 14:01
Réputation : 1
Genre : Homme
Lecture du LVA : 18 janv. 2006
Âge : 39

constellation

Message par Galaxie » 13 avr. 2021, 11:48

Salut Clément,
j'entends ta question.
Quand il dit : que cela engendre des groupes d'étoiles liées les unes aux autres, il ne réfère pas aux ruptures qui arrivent parfois mais plutôt à l'ensemble de tout ce qu'il explique dans les paragraphes 1 à 8.
À mon avis du moins...

Avatar du membre
Clément
Messages : 675
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Réputation : 50
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

constellation

Message par Clément » 13 avr. 2021, 11:58

Chapitre 28 :
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

(8) Puisqu'une étoile est toujours la descendance d'une autre, pendant un temps il y a forcément la mère et la fille plus ou moins proches dans le ciel. Et c'est en raison de cela qu'on voit de grandes quantités d'étoiles doubles, de systèmes binaires dont on a déjà parlé. Parmi les étoiles doubles, il peut y en avoir une qui tourne autour de l'autre assez vite, une autre moins vite, une autre pas du tout, ou les deux peuvent le faire autour d'un centre imaginaire. Disons que pendant que la fille est petite elle tourne autour de sa mère, mais qu'en grandissant, elle ralentit sa course pendant que sa mère décline de force, et que cela les amène toutes deux à évoluer autour d'un foyer imaginaire. Toutefois ces phénomènes de changement d'inertie peuvent aussi occasionner la rupture des attaches qui relient ces étoiles. C'est ce qui engendre alors des groupes d'étoiles (des constellations) liées les unes aux autres, comme on en voit tant dans le ciel.
Galaxie,
le "c'est" que j'ai mis en caractère gras et souligné montre bien que c'est les phénomènes de changement d'inertie qui peuvent occasionner la rupture des attaches qui relient ces étoiles qui engendrent alors des groupes d'étoiles liées les unes aux autres. (les constellations )
Il y a un lien de cause à effet avec ce "c'est".
Je pense que s'il avait voulu montrer un lien entre ce qu'il dit du para 1 au para 8 et les constellations, il s'y serait pris autrement, il aurait pu mettre, par exemple : "tout cela montre que" ou une autre formule plus englobante qu'un "c'est", qui est plus direct.
Celui qui aime parler en goûtera les fruits. Et ils sont pas toujours bons à manger.

Avatar du membre
brig
Messages : 407
Enregistré le : 27 juil. 2014, 00:10
Réputation : 125
Genre : Homme
Lecture du LVA : 20 nov. 2013

constellation

Message par brig » 20 avr. 2021, 15:29

Il s'agit d'une rupture entre différents groupes d'étoiles et d'astres. Suite à cette rupture chaque étoile ou amas d'étoiles entrainent avec elles leurs planètes. il y aura un groupe d'un côté et un autre groupe d'un autre côté qui tendent tous deux à s'éloigner l'un de l'autre. Ces groupes sont composés d'astres ou de familles d'astres. Il y a donc, suite aux changements d'inertie, une rupture des attaches matérielles entre ces deux groupes ou amas, mais chacun restera composé d'astres liés entre eux.
Ecclésiastique 21 : 27 Quand l'impie maudit le Satan, il se maudit soi-même.
Ecclésiastique 22 : 6 (...) coups de fouet et correction, voilà en tout temps la sagesse.
Ecclésiastique 22 : 14 Qu'y-a-t-il de plus lourd que le plomb ? Comment cela s'appelle-t-il ? L'insensé.

Avatar du membre
Clément
Messages : 675
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Réputation : 50
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

constellation

Message par Clément » 21 avr. 2021, 11:29

brig a écrit :
20 avr. 2021, 15:29
Il s'agit d'une rupture entre différents groupes d'étoiles et d'astres. Suite à cette rupture chaque étoile ou amas d'étoiles entrainent avec elles leurs planètes. il y aura un groupe d'un côté et un autre groupe d'un autre côté qui tendent tous deux à s'éloigner l'un de l'autre. Ces groupes sont composés d'astres ou de familles d'astres. Il y a donc, suite aux changements d'inertie, une rupture des attaches matérielles entre ces deux groupes ou amas, mais chacun restera composé d'astres liés entre eux.
bonjour brig !
ce que tu écris n'est pas faux cependant ce n'est pas ce que je comprends des explications d'Emmanuel.
Car il parle de groupes d'étoiles liées les unes aux autres par les ruptures entre ces étoiles.(dans les systèmes doubles : mère et fille )
Pas d'astres, qui est un terme plus englobant, qui comprend : étoiles, satellites et planètes.
De plus il dit au paragraphe 2 de ce chapitre :
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

(2) Les liens des Pléiades et les cordages de l'Orion dont parle l'Écriture, sont les puissantes magnétosphères et les anneaux que l'on voit ici et qui relient les astres entre eux et notamment les étoiles. Et c'est en raison de ces attaches que les astres peuvent former une galaxie qui tourne sur elle-même, sans que cette rotation ne les essaime par la force centrifuge. Bien qu'invisibles, ces liens sont matériels, car eux seuls permettent l'existence des familles stellaires et le prolongement des mondes.
Si donc il y a rupture des attaches entre les étoiles ( magnétosphères et anneaux ) les étoiles ( et probablement avec leurs astres ) ne devraient elles pas être essaimées par la force centrifuge de la galaxie ?
Or Emmanuel dit plus loin que cela forme des constellations dans le cas des anciens systèmes doubles si je comprends bien.
Par ailleurs on peut remarquer que nombre de constellations sont formées par plus de deux étoiles.

Alors, Emmanuel parle t'il seulement des systèmes doubles lorsqu'il écrit : toutefois ces phénomènes de changement d'inertie peuvent occasionner la rupture des attaches qui relient ces étoiles ? au paragraphe 8
Ce n'est pas clair dans le livre de vie.
Celui qui aime parler en goûtera les fruits. Et ils sont pas toujours bons à manger.

Avatar du membre
Clément
Messages : 675
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Réputation : 50
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

constellation

Message par Clément » 21 avr. 2021, 12:29

Je tente une explication :
Quand Emmanuel parle de rupture des attaches matérielles entre les étoiles à cause des changements d'inertie, il est peut-être question uniquement des anneaux et non des magnétosphères.
Alors les étoiles mère et filles sont toujours attachées par leurs magnétosphères. Ce qui les garde groupées bien que certaines de leurs attaches matérielles sont rompues.

Qu'en pensez vous ?

Ce qui toutefois n'explique pas pourquoi il fait suivre ses explications sur les systèmes doubles d'une explication des constellations, qui elles sont bien souvent composées de plus de deux étoiles.
Celui qui aime parler en goûtera les fruits. Et ils sont pas toujours bons à manger.

Avatar du membre
brig
Messages : 407
Enregistré le : 27 juil. 2014, 00:10
Réputation : 125
Genre : Homme
Lecture du LVA : 20 nov. 2013

constellation

Message par brig » 21 avr. 2021, 16:11

Si donc il y a rupture des attaches entre les étoiles ( magnétosphères et anneaux ) les étoiles ( et probablement avec leurs astres ) ne devraient elles pas être essaimées par la force centrifuge de la galaxie ?
Le souffle des étoiles et de la galaxie (ainsi que des galaxies voisines) devraient contenir les amas d'étoiles et éviter un dispersement trop important.

Or Emmanuel dit plus loin que cela forme des constellations dans le cas des anciens systèmes doubles si je comprends bien.
Oui

Alors, Emmanuel parle t'il seulement des systèmes doubles lorsqu'il écrit : toutefois ces phénomènes de changement d'inertie peuvent occasionner la rupture des attaches qui relient ces étoiles ? au paragraphe 8
A mon avis il n'y a que les étoiles doubles qui peuvent causer des ruptures.


Quand Emmanuel parle de rupture des attaches matérielles entre les étoiles à cause des changements d'inertie, il est peut-être question uniquement des anneaux et non des magnétosphères.
Oui, je pense que la rupture vient des anneaux mais possible que les magnétosphères y participent aussi à cause de leur souffle réciproque qui viennent ajouter une tension supplémentaire.
Ecclésiastique 21 : 27 Quand l'impie maudit le Satan, il se maudit soi-même.
Ecclésiastique 22 : 6 (...) coups de fouet et correction, voilà en tout temps la sagesse.
Ecclésiastique 22 : 14 Qu'y-a-t-il de plus lourd que le plomb ? Comment cela s'appelle-t-il ? L'insensé.

Avatar du membre
Clément
Messages : 675
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Réputation : 50
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

constellation

Message par Clément » 22 avr. 2021, 11:36

Le souffle des étoiles et de la galaxie (ainsi que des galaxies voisines) devraient contenir les amas d'étoiles et éviter un dispersement trop important.
A mon avis le souffle des étoiles n'y est pour rien du tout. Ce seraient plutôt les magnétosphères qui maintiennent les étoiles entre elles.
Oui, je pense que la rupture vient des anneaux mais possible que les magnétosphères y participent aussi à cause de leur souffle réciproque qui viennent ajouter une tension supplémentaire.
Même erreur que précédemment. Une magnétosphère ne souffle pas, elle attire, ce qui est l'inverse.
Celui qui aime parler en goûtera les fruits. Et ils sont pas toujours bons à manger.

Répondre