La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

... Le cycle de la matière / Ce forum traite de sujets sur la deuxième partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Répondre
Avatar du membre
Clément
Messages : 768
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Réputation : 60
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Clément » 07 juin 2021, 12:12

Bonjour Minouch !
tu as écrit :
Si on prend le problème autrement et que l'on se dit que c'est à partir du moment que l'on a circoncis son cœur que l'âme s'active, devient vivante,
toutes les anciennes incarnations n'ont eu lieu que dans le "royaume des morts" sans la connaissance.
Selon moi, c'est faux de se dire que l'âme s'active ou devient vivante qu'à partir du moment où l'on a circoncis son coeur, parce que l'âme est le fruit du vécu :
cf
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

(12) L'origine de la vie n'est donc pas à rechercher ici bas, car elle existe de toute éternité partout dans l'univers, et se manifeste sur chaque Terre nouvellement formée. Ne sachant qu'il en est ainsi, l'homme ne parvient toujours pas à savoir qui il est, ni d'où lui vient l'esprit qui le distingue des autres créatures. Pensant alors qu'il est né pour mourir et non pour vivre éternellement, il marche le dos courbé et souffre continuellement, parce qu'il craint la mort. Mais l'homme n'est pas qu'un corps mortel. Il est d'abord une âme de laquelle remonte son esprit. L'âme est le fruit du vécu, le témoin de ce que l'on vit, destinant Adam et Eve à la vie éternelle par des renaissances successives qui seront relatives aux changements solaires que l'on a évoqués.
Et aussi les anciennes incarnations ne peuvent pas avoir eu lieu que dans le royaume des morts car on a une vie dans le premier monde et s'y on est en mérite d'exister encore lorsqu'on décède on revivra dans le royaume de Dieu, une ou plusieurs vies en fonction de ce que l'on fait et ainsi de suite ...
une vie dans le premier monde et plusieurs dans le second monde, toujours si on est dans le mérite de poursuivre ses jours.
C'est ce qu'Emmanuel explique me semble t'il.
tu as aussi écrit :
Le miracle que ce livre fait, c'est justement de reconnecter l'égo à son âme, l'élévation quoi.., l'esprit-saint...etc
Encore une fois je ne suis pas d'accord : moi quand on me parle égo, ça m'évoque "égocentrique", n'ayant pas une définition précise de ce qu'est l'égo ( j'étais nul en philo ) à part celle que j'ai trouvé sur internet : https://www.google.com/search?q=%C3%A9g ... e&ie=UTF-8

Si je m'appuie là dessus, c'est donc le moi, le sujet pensant aussi.
Et je ne peux donc me reconnecter à mon âme vu que j'y suis connecté tous les jours de ma vie.
Celui qui aime parler en goûtera les fruits. Et ils sont pas toujours bons à manger.

Répondre