Réincarnation de Jésus

... Accomplissement des Écritures / Ce forum traite de sujets sur la première partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 508
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 35
Contact :

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Julien » 19 févr. 2017, 15:27

Mathieu,

Ne le prends pas mal mais, au vu des interrogations que tu poses, je me dois de te demander si tu as réellement lu le livre de vie ou si tu en as seulement entendu vaguement parler lors d'une conversation au bistro du coin... (!!1)
Il n'est absolument pas possible d'être en accord avec ce qu'enseigne le livre de vie tout en continuant de croire que le Fils est venu il y a vingt siècles, car cela annule forcément l'ensemble des explications qui y sont faîtes sur les Écritures (même en lisant entre les lignes). Ce qui est dit dans le livre est aisément compréhensible, l'auteur n'ayant pas passé vingt ans de son existence à voiler ses écrits mais plutôt à les éclaircir. Et il faut nécessairement se faire son opinion et prendre position par rapport au message qu'il délivre.

Je crois bien que tu trouveras d'ailleurs dans le livre de plus claires réponses que celles que nous pourrions te donner même en étant infatigables, à condition bien sûr de ne pas y opposer constamment ses croyances et connaissances pendant le temps de la lecture ni d'interpréter les passages à sa convenance.

De mon point de vue, ce n'est pas en Jésus que tu crois ni de lui dont tu parles, mais seulement de notre bon vieux copain Henri (INRI) :) . Il m'arrive parfois de le croiser et de le saluer, puis de prendre en pitié la situation de ce pauvre bougre qui n'a même pas la possibilité de se déclouer de sa croix en bois ou en métal pour aller se dégourdir les jambes... :roll:
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Chapitre 4

(23) Pour vous tous qui avez marché dans ses voies, qu’est donc à vos yeux cette secte romaine et tout ce qui se pratique avec elle ? Moi, il ne m’apparaît pas de différence entre des vautours qui dansent autour d’une chair morte en se la disputant, et les prêtres de cette secte qui font la même chose autour de l’effigie de celui qu’ils voient cloué à un bois comme un malfaiteur. Les vautours et ce genre de prêtres sont de la même espèce, ils ont les mêmes rites, les mêmes façons de vivre de chair déchirée. Ils ont associé Jésus à la mort ! Ils me sont en horreur, ils me donnent la nausée. Il aurait mieux valu pour eux qu’ils ne fussent jamais nés. Car cette fois ils vont connaître celui qui a les yeux ouverts et qui connaît la parole de Dieu, le premier-né que les prophètes appellent la lumière des nations. Alors, ils feront la différence avec celui qu’ils placent en effigie sur les tombeaux et qui ne concerne nullement le Fils, ni le Père qui l’envoie aujourd’hui dans le monde.
Mathieu a écrit :Jean VI, 47 : "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle."
Oui, il faut croire en Jésus qui est esprit des Écritures, le guide spirituel du Fils de l'homme. Il faut aussi le suivre et porter sa propre croix, qui est l'expression des douleurs de l'âme, que ce monde nous fait éprouver. Il faut aussi mourir spirituellement pour ce monde en y devenant étranger et laisser place à l'homme nouveau.

Mais croire à Henri n'apporte que la mort, telle l'image qu'il représente...
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Chapitre 3

(9) Mais la prophétie ne se trouve que dans l’ancien testament où la venue d’Emmanuel, qui est Élie, est annoncée. L’objet du nouveau testament étant de le présenter et de le faire lever, en empêchant toute imposture ; car seul le Véritable peut démontrer qui il est. Vous allez donc vivre avec moi ce qui est écrit. Et je vous le dis, ceux qui ont cru pouvoir s’emparer de ma vigne, vont disparaître de la face du monde ; car Jésus est l’esprit de la prophétie, l’esprit de Dieu dans un homme et dans l’homme que je suis. Ma venue est naturelle toutefois et obligée, comme cela vous apparaîtra après avoir mangé à ma table.
Apocalypse 19-10 : Et je tombai à ses pieds pour l'adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. -Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie.

Mathieu a écrit :DONC, si je vous suis, l'évangile raconterait les aventures inventées d'un personnage fictif. En somme, l'auteur aurait oublié de signaler un petit détail essentiel : que son ouvrage fût battis sur les plages de son imaginaire fertile, soit sur le sable.
Non, mais le but était de présenter à l'avance le Fils de l'homme et ce qu'il accomplirait au temps marqué, afin que l'on puisse le reconnaître et le suivre en toute confiance ; ainsi que de le faire lever, d'aplanir ses sentiers, de confondre les imposteurs.... Encore une fois, la lecture du livre répond clairement et en profondeur à ce genre de questions.

Mathieu a écrit :Et encore, lorsque certains avancent que le LDV ne serait formulé qu'au premier degrés afin de lever les voiles des Ecrits, que pensez-vous par exemple du passage où l'auteur explique dans sa présentation qu'il a mélangé sa salive à de la terre afin de frotter les yeux de son ami aveugle de naissance et qu'il lui a ainsi redonné la vue ?...
Et que c'est précisément en lisant les Ecrits qu'il s'y est reconnu dedans ?...
Oui, il y a quelques passages de ce genre mais qui trouvent leur explication... Pour cet exemple, Emmanuel explique quelques lignes plus loin qu'il demande à cet aveugle de naissance de ne révéler à personne qu'il voyait désormais, car il devait d'abord terminer... Cela sert à faire allusion à l'Écriture tout en expliquant la signification de ce miracle. On ne peut pas vraiment dire que le sens de ce passage est difficilement compréhensible, qu'il est obscur ou qu'il y a un sous entendu.

Mathieu

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Mathieu » 19 févr. 2017, 19:42

@ Thierry,

Tu es sérieux là ou tu plaisantes ?... Consulte mes posts et tu pourras alors parler en connaissance de cause.

Emmanuel est bien évidemment celui était annoncé par Jésus. Et son livre est bien celui dont l'ancien testament annonce l’avènement en tant que Livre par lequel le Jugement dernier se fera.

Le LVD est l'œuvre majeure venant clore l'ancien et le nouveau testament afin de dresser visiblement le triptyque final.

Et si tant est que mon avis importe à quiconque un tout petit peu - visiblement ce n'est pas le cas et en vérité je m'en amuse un tantinet à défaut de m'en désespérer :roll: -, Je maintiens une ultime et dernière fois avec force arguments vous ne trouverez aucun passage dans le LDV qui explique que Jésus ne fût qu'une personne fictive n'ayant jamais foulé le sol de ce monde et qu'il n'ait point enseigné à ses prochains ainsi qu'aux hommes qui suivirent ayant étudié les évangiles les prémisses de la Loi. La Loi telle que l'explicite plus avant le LDV.

Très succinctement, afin d'abolir les chaines de commandements humaines qui conduisent à l'irresponsabilité outre aux pires organisations pyramidales, Jésus a par exemple enseigné de n'appeler personne sur terre père , maitre ou docteur. Et de ne prier autrement qu'en silence en se retirant dans sa resserre, loin de la vue des hommes.
Il s'est également obligé par exemple à chasser les marchands du Temple - au sens propre et plus largement au sens figuré-, et conseillé de rendre à César ce qui est à César, voilà pour l'abandon de tout système monétaire profitant à l’idolâtrie du dieu Mamon.

Il est évident qu'il a arraché à la roche les pavés de la Voie conduisant au Sanctuaire à venir.

Mais à l'instar des Evangiles je vous mets en garde : Il ne suffit pas de s'écrier :" Seigneur ! Seigneur !" sans appliquer Ses commandements, que l'on retrouve dans le LDV : Demandez-vous donc si vous êtes fin prêts avec vivres-outils-médocs-armes-munitions-etc-etc-etc afin d'assurer demain la survie des vôtres et vous saurez si vous mettez ce livre en pratique ou si vous le considérez comme une sorte de sauve-conduit que je devine alors très illusoire ?...

Si je puis me permettre enfin, je me demande quand à moi si ceux qui arguent que Jésus n'est qu'une métaphore désincarnée s'ils ont jamais saisi quelque chose aux Écrits - à supposer encore qu'ils les aient étudiés-, tout comme je me demande si vous n'avez lu le LVD qu'avec vos globes oculaires, c'est à dire comme des mal-voyants ?...

Car ce que disait le grand Saint Exupéry reste paradoxalement très vrai in eternam : "L'on ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible aux yeux."

Sur cette dernière méditation je vous laisse,

Adesias ! ))25!

Max
Modérateur
Messages : 70
Enregistré le : 16 janv. 2013, 14:28
Genre : Homme
Lecture du LVA : 01 mars 2010
Âge : 29

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Max » 19 févr. 2017, 23:17

Et ce fameux troisième jour où le fils ressuscite, est celui où rien ne manque sur la Terre pour le dernier spectacle que le monde donne inéluctablement aux étoiles, avant le royaume de Dieu.

A aucun moment dans le livre Jésus n'est associé à une réincarnation mais seulement à la résurrection, et nous avons tous bien compris la différence.

Il est ma propre image, car que l’on soit avec l’Agneau dans le Livre ou avec moi en ce jour, on est en présence du même homme, dans le même moment du temps, juste avant l’apocalypse.

L'agneau, Jésus, on est avec lui dans le livre ou avec Emmanuel en ce jour, il est ou le bonhomme mort il y a deux mille ans, dans quel sous entendu ?

(25) Pourquoi alors Jean avait-il un manteau de poils de chameau ? Parce que, dans sa retraite à Patmos, il présenta le Fils au monde en se transportant au jour de sa venue (aujourd’hui) tout en laissant croire qu’il était corporellement à ses côtés. Il a agi ainsi pour préparer son chemin

Pourquoi Jean laisse croire que le Fils est corporellement à ses côtés, s'il l'avait vraiment côtoyé pourquoi alors faire croire ? Est ce que Emmanuel ne serait pas très précis avec les mots qu'il utilise ?

Avatar du membre
starlion
Messages : 57
Enregistré le : 31 déc. 2016, 02:27
Genre : Femme
Lecture du LVA : 05 nov. 2016

Re: Réincarnation de Jésus

Message par starlion » 19 févr. 2017, 23:51

Bonsoir Mathieu,

Je vais juste te poser une simple question.
A l’instar des attentats sous faux drapeaux et des personnages fictifs des films ou séries TV en tout genres que nous proposent les petits et grands écrans, est-il inenvisageable pour toi que l'esprit de Jésus soit " entré " (Dieu seul sait comment puisque ces voix sont impénétrables lol) mais imaginons simplement dans les songes de certains à une même époque (sans compter que le texte de l'Apocalypse lui même est évoqué tel un songe aussi) et que cet Esprit mis en paroles par ceux qui le reçurent et fût mis par écrit par plusieurs d'entre eux généra de tels émules dans les populations que les élites en place ne pouvant s'en emparer ont alors échafaudés un stratagème pour le personnifier, désigner un homme, et ainsi pouvoir écrire sa fin dans le sens de l'Histoire qui servirait leur dessin ?
Car comme ont le sais, il est plus facile de tuer un homme que de stopper une idée. Alors autant se servir des fondements de cette idée puissante et galvanisatrice qu'on ne peut arrêter, en " sacrifiant pour l'exemple ", et par la suite (toujours par ceux qui maîtrisent sciences et écritures sur font de chasse aux sorcières) forger un dogme nouveau maquillé sous les traits bienveillants de ce " Jésus " et permettant en son nom de commettre de nouvelles atrocités, voir carrément de les justifier ...

Je souhaite juste te rappeler que l'Histoire est écrite par ceux qui savent écrire, d'une part, qui ont l'autorité pour le faire en second lieu mais surtout qui sont au final les vainqueurs. Et jusqu'ici, les vainqueurs ont toujours été ceux qui déclarent des guerres au nom de la paix et qui écrasent ceux dont ont ne se souviens pas, peu ou vaguement. Car ils sont effacés ou transformés en affreux barbares qu'il fallait éradiquer. Il y a pourtant peu de temps encore au regard du calendrier, les patois locaux et les histoires de nos alleux étaient bannis et sévèrement punis si l'on le marmonnait ou racontait ce qui se faisait d'antan. Certaines vielles mains se souviennent de la douleur de la règle en fer qui venait s'abattre sur leurs petits doigts. Toi même connais-tu beaucoup de gens autour de toi qui connaissent parfaitement l’histoire de leur terre natale dans le détail au delà de la grande époque où tout le pays était exhorté à parler uniquement le français ?

La seule vérité valable c'est que je n'étais pas là il y 2000 ans pour affirmer que Jésus était de chair et de sang, pas plus que toi ou quiconque de notre époque, mais aujourd'hui, à la lecture du LVA et d'autres sources multiples qui fondent ma compréhension globale des choses est qu'il m'apparaît qu'il n'a jamais été autre chose que l'Esprit Saint des Écritures. Peu importe que tu le perçois comme moi ou d'autres ici car Emmanuel écrit bien qu'il faut 2 mois pour lire le Livre, 2 ans pour le comprendre et 2000 pour bénéficier de tout ces bienfait (n'hésitez pas à me corriger je n'ai plus la phrase exacte en tête). Donc, peu importe, chacun son chemin, de mon point de vue, si tu te reconnais dans le LVA c'est que tu y as ta place et que les cailloux que tu trouve sur ta route (comme nous tous) te permettrons de mieux le comprendre à chaque jour où tu recevra le pain du ciel et en mangera.

Maintenant, libre à toi de trouver la bonne formulation, mais tu peux aussi accélérer la réponse à cette question en la posant à Abbanou lui même car il est dit que ce que tu demande il te sera donné (à condition d'accepter la réponse même si elle doit perturber ton approche du moment).

n89! Bonne semaine à tous les apprentis ^^

thierry
Messages : 57
Enregistré le : 29 janv. 2017, 14:45
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 janv. 2017
Âge : 49

Re: Réincarnation de Jésus

Message par thierry » 20 févr. 2017, 06:18

28) Par ces paroles, je justifie Moïse et me justifie, quoique je n’aie point à le faire. Mais entre ces deux témoins que Dieu envoie séparément et en des temps différents sur chacune de ses terres, il est nécessaire qu’un troisième prophète se lève pour empêcher l’imposture ou la révéler. Ce troisième prophète fut Jean. Il était alors impossible que d’autres prophètes aient existé sur la Terre entière, car un autre n’aurait rien pu annoncer de différent que ce que Moïse a annoncé sous voile, et que je viens révéler au soir du monde. Aussi, vous tous des sectes, sachez dans quel milieu vous vous trouvez, et avec quel esprit vous évoluez. Sortez-en et vous conserverez la vie, restez-y et vous périrez : choisissez

Avatar du membre
Hugin
Messages : 478
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 50
Contact :

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Hugin » 25 févr. 2017, 17:11

Rien n'empêche une fiction de se dérouler dans une époque de l'histoire. Les livres de prophètes sont comme des fictions qui se déroule pendant le règne de rois comme Nabuchodonosor. Des récits sont des songes ou des rêves divins.La Bible n'est pas un rassemblement de faits historiques.
Le nouveau testament est un récit et non pas des faits historiques, mais il raconte l'histoire d'un homme qui est l'image du Fils de l'homme et de Dieu.Pourquoi marche t-il sur l'eau ? c'est une métaphore. Pourquoi guérit -il les malades un par un, et non pas tous les malades sur la terre ? parce ce que c'est une métaphore.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Avatar du membre
kirua
Messages : 17
Enregistré le : 27 juil. 2015, 15:56
Genre : Homme
Lecture du LVA : 12 avr. 2014
Âge : 35

Re: Réincarnation de Jésus

Message par kirua » 05 avr. 2017, 00:06

Mathieu a écrit :C'est un sujet qui va sans doute faire couler beaucoup d'encre. Voici ce qui m’amène :

Page 54 :

(4) Si je disais que j’ai vécu au temps de Jean, il y a deux mille ans, et que je suis la
réincarnation de Jésus, un très grand nombre d’entre vous le croirait. Or, je ne dis
point être l’objet d’une réincarnation, mais celui de la résurrection des morts.(...)

Remarquez la sémantique exacte qui est employée. Emmanuel écrit juste qu'il ne le dit pas. Ce qui n’exclut en rien qu'il ait bien vécu il y a deux mille ans. Et j'ai l'intuition prégnante qu'il dit cela par pure humilité. ("Qui s’élève sera abaissé, et qui s'abaisse élevé").

Car à mon modeste avis, le triptyque divin ne peut être qu' UN ; Patriarche - Fils - Saint esprit ; à savoir les incarnations physiques de Moïse-Jésus-Emmanuel sont selon moi celles de l'âme du même et unique Elu.

(!!51)


Le message est clair et sans ambiguïté, et aucune allégorie ou métaphore possible à mon sens.
Si tu pense que cette phrase est inutile, je pense au contraire qu'il l'a dit pour qu'on aient aucune question à se poser au sujet de la réincarnation.
Je suis le premier à vouloir croire à cette réincarnation, et je pense ne pas être le seul.

Ton raisonnement ferait d'Emmanuel quelqu'un qui utilise la fourberie, l'apanage des hypocrites et des esprits malins, ce dont j'exclue totalement pour ce qui est du Livre de Vie.

Mathieu

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Mathieu » 25 mai 2017, 09:09

Cher Kirua et autres,

Au contraire, le LDV est empreint d'une subtilité absolue et l'Auteur dénote d'une intelligence qui n'a d'égale que son absolue sincérité.

Mais à l'instar d'un génie des mathématiques ou encore d'un virtuose du violon, il demeure constant que les savants ou les sages ne peuvent transmettre par écrit leur intelligence propre ni leur talent ; ils ne peuvent au mieux que conduire leurs semblables devant la porte du savoir. Pousser la porte et y entrer est affaire personnelle.

Visez par exemple encore dans ce passage en vous gardant de vos a priori (p23, v10) ;

"(10) Cependant, en croyant que le Sauveur est venu il y a deux mille ans,
beaucoup disent : le Fils est déjà venu et il ne s’est rien passé, il a échoué ! Et moi je
dis qu’il s’entend seulement aujourd’hui, dans les temps difficiles, qui sont les temps
messianiques.(...)"

Et comprenez le sens, tout le sens de ce passage, car Emmanuel parle justement au passage de ceux qui se moquent de Jésus et qui prétendent qu'il ne s'est rien passé :

"Et moi je dis qu’il (Jésus) s’entend seulement aujourd’hui (...)"

De manière très limpide l'Agneau ré-exprime une fois de plus le fait que l'évangile de Jésus - à savoir son histoire et son message universel - s'entend ( se comprend) seulement aujourd’hui. Ce qui parfaitement exact dans la mesure où le LDV vient déchirer le voile et clore le triptyque.

Et jamais, à aucun moment, le LVD n’allègue que Jésus n'a pas existé en chair et en os et qu'il ne fut qu'une allégorie.

Mais si vous voulez toutefois en vous permettre d’interpréter à tord et à travers ce qui n'est pas écrit noir sur blanc, vous êtes après tout libre de vous moquer de Jésus comme le firent ses détracteurs juifs ou romains ;
Car vous qui savez au moins une chose à présent, à savoir que l'Evangile s'adresse évidement plus aux hommes d’aujourd’hui qu'à ceux d'hier -ceux destinés à vivre in situ l'apocalypse-, à l'adresse de qui croyez-vous que cette précédente parabole relatant de la crucifixion de Jésus fut destinée en dernier ressort ?...
Ou allez-vous me raconter encore que l’Évangile a été écrit sans véritable fondement ?...

Guigui
Messages : 50
Enregistré le : 19 avr. 2017, 15:18
Genre : Homme
Lecture du LVA : 09 avr. 2012
Localisation : Hérault

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Guigui » 03 juin 2017, 14:58

Salut Matthieu,

J'ai lu tous les commentaires et j'avoue que je n'arrive pas trop à comprendre ce qui te gêne.

Déjà d'un point de vue historique :

Si on enlève la bible
Si on enlève le témoignage du fameux romain sur lequel on peut émettre de très très gros doutes de sincérité
Quels sont les faits historiques concrets et réels de l'existence du Jésus des évangiles, il y a 2000 ans ?
Perso, j'ai beaucoup cherché et j'ai pas trouvé grand chose...Par contre, sais-tu qu'à l'époque 1 personne sur 3 s'appelait Jésus ?

Dire que Jésus n'est pas venu en chaire et en os il y a 2000 ans, ne veut pas dire qu'on lui crache dessus, qu'on rigole de lui etc...au contraire.
Tu dis qu'on se moque de Jésus, peux-tu me montrer qui s'est moqué de Jésus dans cette discussion ? Là aussi je comprends pas.
Jean a créé le personnage de Jésus pour montrer au Fils de l'Homme quelle serait sa mission et afin qu'il se reconnaisse dans les Écritures.

Et puis, cela aurait servi à quoi qu'il vienne 2000 ans avant l'heure ?
Peux-tu au moins admettre que l'église catholique (la prostituée) a été bati sur un mensonge ? Ce mensonge là précisément !
Et que s'ils n'avaient pas menti sur la venue du Fils, ils n'auraient pas pu être légitimes ?

Je n'arrive vraiment pas à te comprendre, tout est démontré par A+B dans le livre de vie et c'est réellement logique et sensé.
Après, tu as ton point de vue et je le respecte mais j'avoue que la discussion est un peu stérile...

Je pense que le verset suivant du livre vie mettra tout le monde d'accord....
Pour moi, il n'y a aucune ambiguité ou possibilité d'interprétation....

4.22 Ne concevant point que le Fils de Dieu était, dans les Écritures, l’image du Fils de l’homme aujourd’hui, ils s’empressèrent de dire qu’il était passé et qu’il ne reviendrait plus. Ils firent ensuite croire aux peuples qu’ils étaient eux-mêmes envoyés sur terre pour reprendre son flambeau. Aussi, pour abuser des hommes et vivre à leurs dépens, plusieurs de ceux qui collaborèrent avec les romains fondèrent une secte sur le mensonge et voulurent l’imposer aux peuples par la violence.

4.32 Toi donc la prostituée, à cause de tes infamies et aussi parce que tu voulus la tête de Jean sur un plateau pour t’asseoir définitivement en reine, celui-ci fait tomber ta propre tête aujourd’hui ! C’est pourquoi le Fils que tu prétends remplacer comme s’il était passé et ne devait point venir, t’envoie aujourd’hui au fond de la mer pour que le monde soit à jamais débarrassé de ton hypocrisie et des sacrilèges que tu commis sur les innocents.

Mathieu

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Mathieu » 20 oct. 2017, 09:42

Guigui § co,

Si vous avez compris le LDV alors avez compris que le jugement s'opérera suite à l'ouverture par l'Ange qui trône dans le Ciel des deux Livres ouverts ( ancien et nouveau Testament) et de celui de l'Agneau présentement étudié.

Partant, si l'on reste un tant soi peu logique, il n'est donc alors pas possible que le livre des Évangiles servant de base spirituelle à l'Agneau contiennent de mensonges. Pas un seul. OK ?

Donc, en prenant hypothèse d'école par vous tous défendue, à savoir que les évangiles ne fussent que purement allégoriques, métaphoriques, il va falloir m'expliquer pourquoi la vie du personnage selon vous de pure fiction Jésus Christ, s'est trouvée mêlée dans son périple pseudo-imaginé à un patricien romain de chair et d'os, historique et incontestable, tel que Ponce Pilate ?!!

Cela ne se peut, pour la bonne et simple raison que l'auteur des Evangiles ne pouvait salir la vérité avec la tromperie ou le moindre mensonge.

Si je puis me permettre vous avez un gros problème de perception littéraire en ce sens que pour vous les choses sont simplement binaires : soit un livre est a prendre au premier degrés (Le LVD selon vous) soit au sens second métaphorique (les anciens et nouveaux testaments selon vous).

Or, les règles de l'écrit obéissent à bien plus de finesse : Par exemple une biographie réalisé avec maestria comporte moult styles métaphoriques. Exemple, "Jeanne d'Arc a volé au secours de la France" ; ça veut pas dire qu'elle s'est transformé en volatile pour autant. Tout comme dans l'esprit de l'auteur ce n'est évidement pas une baliverne encore moins un fieffé mensonge.
Mais on ne peut pas faire l'inverse ! On ne peut pas par autre exemple faire intervenir l’évêque Cochon, personnage historique de chair et d'os dans un roman imaginaire tel que Fanfan la Tulipe.

Je vous laisse donc à vos méditations...

Verrouillé