Réincarnation de Jésus

... Accomplissement des Écritures / Ce forum traite de sujets sur la première partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Verrouillé
thierry
Messages : 57
Enregistré le : 29 janv. 2017, 14:45
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 janv. 2017
Âge : 49

Re: Réincarnation de Jésus

Message par thierry » 08 nov. 2017, 21:55

Re Mathieu , tu t'exprimes comme un homme politique , tu pourrais écrire plus simplement stp , tes grandes phrases et grands mots me font mal au crâne , merci .

Guigui
Messages : 50
Enregistré le : 19 avr. 2017, 15:18
Genre : Homme
Lecture du LVA : 09 avr. 2012
Localisation : Hérault

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Guigui » 08 nov. 2017, 22:23

Mathieu, les lecteurs du livre de vie sont les gens les plus ouverts d’esprit et les plus sincères dans leurs réflexions intellectuelles avec qui il m’a été donné la chance de converser, qui plus est, sur une diversité assez large de sujets, du plus simple au plus complexe. Donc non, personne ici n’est fermé à la discussion. Et les nombreuses réponses repesctueuses à ton post d’origine te prouvent simplement contraire.

Le problème que tu neux pas nier, cest que tu interprètes des versets du LDV d’une certaine façon et ton interprétation est différente la notre. Le problème est que nous sommes tous d’accord sur une meme interprétation. On a entendu tes arguments patiemment et rien ne nous capte, ne nous canalise et na sens logique plus sur le fond que sur la forme. Rien ne nous a fait changer d’opinion malgré de nombreux échanges. La situation restera bloquée, pire même, elle peut vite devenir involutive.

N’oubli pas que cela fait à peine quelque mois que tu as commencé ta toute première lecture du LDV.
Tous les lecteurs du livre de vie te le diront, les premières années ton esprit ténèbres doit se déconstruire, cela est chronophage et les remises en cause que tu peux avoir peuvent paraître récurrentes.

Il faut deux mois, deux ans, deux mille ans pour....

Ici, il y a des lecteurs qui connaissent livre de vie depuis 3,5,10 ans et plus. Et même si tu manies les mots et la langue française avec une certaine facilité, ne penses pas que tu as la science infuse, tu es un jeune lecteur alors fais, comme nous tous, preuve d’un peu d’humilité, au moins dans la forme.

Il est temps de passer à un autre sujet de réflexion. 720! ))29!

Avatar du membre
Hugin
Messages : 478
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 50
Contact :

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Hugin » 09 nov. 2017, 11:30

Salut Mathieu,
Cite-nous des exemples de "légendes, qui parfois reprennent des personnages historiques".
Je te cite "L'Edda de Snorri Sturluson" dans "Skakdskaparmal" le récit mélange la vie tumultueuse et la généalogie des rois à celle des dieux et parfois il sont comparé à des dieux.La fin est indigeste.

La légende des quatre Fils Aymon contée par le cheval faé Bayard. https://mythologica.fr/medieval/aymon.htm

et les plus connues. Les légendes arthuriennes, comme avec Merlin l'Enchanteur, Lancelot, la fée Morgane.Ce sont des mythologies celtiques construit autour du roi Arthur, qui a réellement existé.https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gende_arthurienne

Les hommes ont mélangés les faits historiques et les mythologies un peu partout. Il y a aussi les mythologies grecques et romaines, il n'y a aucune preuve mais celui qui a donné le nom de la mer Egée était peu être un roi de l'histoire grecque.

Et dans la Bible, je te cite le roi Nabuchodonosor/Nebucadnetsar, roi de Babylonehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Nabuchodonosor_II
Le passage suivant n'est pas une métaphore ?
Daniel 4:33 Au même instant la parole s’accomplit sur Nebucadnetsar. Il fut chassé du milieu des hommes, il mangea de l’herbe comme les bœufs, son corps fut trempé de la rosée du ciel ; jusqu’à ce que ses cheveux crussent comme les plumes des aigles, et ses ongles comme ceux des oiseaux.
Ce roi de Babylone est repris comme un symbole, ce qui a été écris dans Daniel est représentatif pas historique.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Mathieu

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Mathieu » 09 nov. 2017, 12:31

Bonjour Hugin,

Je ne connais pas Skakdskaparmal, j'imagine que c'est comme la Bagavad Gita qui foisonne de noms de dieux hindous, de princes et de rois aux origines incertaines qui combattent le héros Arjuna.
Pour Arthur j'ai cherché, voici ( Source wiki) : " Le roi Arthur ou Arthur Pendragon est, d'après les romances médiévales, un seigneur breton qui aurait organisé la défense des peuples celtes des îles Britanniques"

Un roman n'est pas un conte allégorique ( tel La ferme de animaux, Le Petit Prince, Jonathan Livigstone le Goeland pas plus que l'Evangile serait un roman qui effectivement peut mélanger fiction et histoire ( Je pense notamment à Cavanna et à ses romans d’aventure médiévaux).

J'ai pas tres envie de continuer cette discution, on 'arrivera à rien.

Je suis un con, c'est la seule explication, non ?

A plusieurs reprises j'ai lu céans que contrairement aux écritures le LVD est écrit au sens de la lettre afin d'être compris par tous.

C'est exact, Emmannuel le dit bien.

Mais certains ont probablement saisis que le LVD a été formulé uniquement au sens de la lettre.

Je pensais que quelqu’un viendrait aussitôt soulever le lièvre. Mais non.

Lorsque Emmanuel vient annoncer LA condition majeure et déterminante qui permet d'enter au Royaume il écrit que :

CEUX DONT LE NOM EST INSCRIT DANS LE LIVRE DE VIE CONNAÎTRONT LE ROYAUME

S'il n'y a aucune allégorie ici, c'est qu'au sens de la lettre les noms des futurs élus y sont inscrits quelque part.
Savez-vous où ?... Vos noms y figurent-ils inscrits ?...

Non ?...

Alors il s'agit évidemment d'une assertion composée au second degrés. Le sens profond de cette articulation majeure ne vous a-t-il pas sauté aux yeux ?!!

Comment expliquer cela ?... Disons que les virtuoses de la musique ont l'oreille absolue, et ,lorsqu'ils jouent ou composent ils vibrent au son d'une mélodie pure, ils sont instruments en harmonie avec le chant libre des oiseaux. Vous voyez ce que je veux dire ou pas ?

Car la langue française - qui est une des rares au monde avec l'araméen et les langues amérindiennes- ne s'appelle pas « la langue des oiseaux » en vain. La langue des oiseaux permet de produire des images subliminales, du vivant, des archétypes universels, du second degrés, avec des combinaisons ordinaires de sons et de mots courants.

Je ne vous apprend rien, à chaque pensée et à chaque action les hommes écrivent, vous et moi, chacun pour sa part infinitésimale, les pages du grand livre de la Vie. Vu l'état du monde d’aujourd’hui je vous laisse imaginer tout ce qui a pu y être écrit individuellement et collectivement.
Justement, vous l'avez compris, Emmanuel est venu pour nous faire prendre conscience que les élus sont ceux qui se lèveront pour s'opposer et rejeter les lois, règles et pratiques scélérates écrites par les hommes. Pour dire NON à l'argent, NON au pouvoir, NON aux religions.

Je vais le dire à la manière d'un Auteur doté d'un esprit virtuose accordé à la mélodie qui rythme la danse des astres :

CEUX DONT LE NON EST INSCRIT DANS LE LIVRE DE VIE CONNAÎTRONT LE ROYAUME !


…......................................................................................................................................................................................
« L'on ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est caché au yeux. » Le Petit Prince, St Exupéry
…......................................................................................................................................................................................

L’essentiel est caché aux yeux.

Et justement, voici l'ESSENCE christique de la parole d’Emmanuel. Il explicite que l’étymologie grecque du terme Christ est Khistos ; l'oint. Et qu'il s'agit d'un "HOMME", littéralement,  et pas seulement d'une image, d'une allégorie.
Car le Christ est évidemment le plus puissant symbole, le plus grand archétype universel qui existe depuis deux millénaires : l’archétype du Principe divin ( le Pere ) incarné dans la chair éclairé par l'Esprit saint.

(Page n°40) Le nouveau nom du Christ
(5) Mais il est d’abord nécessaire de savoir que Christ est tiré du grec Khristos,
signifiant l’oint ; c’est-à-dire celui qui est consacré, annoncé et marqué depuis
toujours du sceau de Dieu sur son front par l’onction. Cet homme, qui est l’oint
d’Aaron et d’Israël, a l’esprit du Père et connaît toutes ses oeuvres qu’il vient
expliquer au monde.

(!!51)

Guigui
Messages : 50
Enregistré le : 19 avr. 2017, 15:18
Genre : Homme
Lecture du LVA : 09 avr. 2012
Localisation : Hérault

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Guigui » 09 nov. 2017, 13:38

Voir son nom écrit dans le livre de vie est une allégorie du nouveau testament, sérieux, tu nous sors exactement les mêmes arguments que le gourou Cottora.... tu es grillé mec ! Tu es vraiment un fin manipulateur et sournois. Ça fait un paquet de fois que tu essayes de tintroduire parmi nous. J’espère que les membres de ce forum vont sen rendre compte.



.

Avatar du membre
Hugin
Messages : 478
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 50
Contact :

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Hugin » 09 nov. 2017, 14:07

Mathieu
L’essentiel est caché aux yeux.

Et justement, voici l'ESSENCE christique de la parole d’Emmanuel. Il explicite que l’étymologie grecque du terme Christ est Khistos ; l'oint. Et qu'il s'agit d'un "HOMME", littéralement, et pas seulement d'une image, d'une allégorie.
Là tu as sauté une étape. Le mot oint ca veut dire quoi ?

Ca vient du verbe "oindre", et c'est mettre de l'huile sur son corps comme on met un vêtement. Dans l'antiquité, les messagers était oints.
Jésus est oint parce qu'il est le messager de la Bonne Nouvelle comme le dit le verset suivant :
Luc 4:18 L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, (4-19) Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés,
Attention !
Je vais le dire à la manière d'un Auteur doté d'un esprit virtuose accordé à la mélodie qui rythme la danse des astres :

CEUX DONT LE NON EST INSCRIT DANS LE LIVRE DE VIE CONNAÎTRONT LE ROYAUME !
T'es un auteur doté d'un esprit accordé à la mélodie du Blasphème.

A la fin de l'apocalypse il est écrit :
22:18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ;
22:19 et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.
C'est dommage parce que tu as compris ce que veux dire "le nom est inscrit dans le livre de vie", pourquoi veux-tu aller plus loin ?

Tu veux nous faire croire que tu comprends mieux que nous, et des choses que tu es seul à comprendre. Tu veux nous dominer?

Non, je ne te prends pas pour un con, t'es intelligent mais tu n'es pas humble. L'humilité c'est l'un des sept esprits du Saint.
Matthieu 18:4 C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.
Je te jette un pierre mais moi je ne suis pas mieux,il me manque aussi un esprit du Saint, je n’éprouve aucune compassion envers mes prochains.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Mathieu

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Mathieu » 09 nov. 2017, 18:46

Ceci est mon dernier message.

Je suis une tête de mule, Hugin, probablement. Mais j’écris de bonne foi. Je cherche à comprendre ce que je ne peux concevoir. Car je crois que Jésus Christ a existé. Et crois-le ou non je serais prêt à mourir dans d'atroces souffrances avec un sourire aux lèvres plutôt que renier ma foi.

Mais le passage du LVD qui semble le plus te donner raison, on le trouve page 101 ( celui-là finira par convaincre tout le monde que je puisse avoir tord) :

(5) Ceci est une image suggestive, faisant venir à la pensée que Thomas exécuta
ce qu’il avait dit auparavant et que c’est à partir de cela qu’il crut. Mais il n’en est
rien. Car lorsque Jésus lui dit : avance ici ton doigt et regarde mes mains, cela ne
signifie pas que Thomas ait mis son doigt dans la marque des clous. Pareillement,
avance ta main et mets-la dans mon côté, ne montre pas que Thomas ait enfoncé sa
main dans le côté de celui que les soldats ont percé. Peut-on imaginer quelqu’un
faire ça ? On ne le peut. Mais quand vous admettrez que la crucifixion de Jésus est
tout autre que ce que vous lisez dans le sens des mots, alors vous croirez comme
Thomas croit lorsqu’il voit qui est le sauveur.

Tu dois être content là, non ?

"Peut-on imaginer quelqu’un faire ça ? On ne le peut."

Sauf que je continue mordicus de pouvoir imaginer cette scène. Car je crois la vie de Jésus Christ vraie telle que narrée dans les Evangiles.

Pour peu qu'Emmanuel eût écrit sans la moindre ambiguïté :" Jésus est seulement une métaphore" ou "Jésus n'a pas existé en chair", alors je pourria me faire à l'idée sans le moindre doute possible.

Mais je ne peux pas, j'ai beau peser toute la sémantique :

" Ceci est une image suggestive"

Pour moi une image suggestive peut tout à fait se superposer à un fait d'histoire vécu et relaté...

Salut Hugin et bonne chance à tout le monde ici ! ( Merci à Julien qui a supporté mon caractère facétieux, mais j'avais prévenu en me présentant ! 720! )

PS : Guigui c'est pas la peine d'être inutilement paranoïaque. Tu as sans doute vu ton nom inscrit dans le Livre de Vie alors tu ne devrais pas t’énerver pour rien (!!1) )

Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 508
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 35
Contact :

Re: Réincarnation de Jésus

Message par Julien » 09 nov. 2017, 22:58

Salut Mathieu,

Je vois que tu restes calme et posé dans les échanges, même quand aucun ne partage pas ton opinion. Tu as au moins mon respect pour ça.

Pour ce qui est du livre, pourquoi ne pas en refaire une nouvelle lecture intégrale en mettant tes acquis de coté un moment, comme le demande Emmanuel, puis de faire seulement ensuite l'état des lieux ? ... afin de mieux déterminer encore si tu es en accord ou non avec ce qu'il enseigne. Car l'on ne peut pas vraiment en accepter la moitié et rejeter l'autre pour entrer dans le royaume dont il vient poser les fondements, il faudra faire un choix décisif à son sujet le moment venu et l'ensemble des hommes y seront bientôt confrontés.

Sinon, désolé, mais je ne peux répondre que de la même façon qu'à l'habituel, il est vrai de manière légèrement robotisée... :?
A quoi cela peut-il bien rimer de décrire au sein d'écrits majeurs couchés sur le vélin depuis Hérode, Caïphe et Ponce Pilate, le baptême public fait par Jean le Baptiste dans le Jourdain relativement à un personnage n'ayant selon vous jamais existé, c'est à dire une supposée métaphore :
Emmanuel ne parle-t-il pas du baptême et de sa signification ? N'a t'il pas été baptisé par Jean qui lui a rendu témoignage (!!1) .Tu es passé à côté d'une grande partie des explications du premier étage du livre simplement parce que tu n'as pas pu écarter un petit moment ta conviction concernant l'existence de Jésus. Quelle grandeur y a t-il à se faire asperger d'eau, à marcher sur l'eau, à se laver mutuellement les pieds, à porter une belle tunique sans coutures ou à se faire injustement crucifier à un bois, et en quoi cela oeuvre t-il au salut des hommes ?

Le vrai sens de tout cela n'est-il pas infiniment plus grand et prodigieux, les miracles que Jésus opèrent si on les lit dans le sens des mots ne prêtent-ils pas à sourire devant la véritable résurrection des morts qui s'accomplit aujourd'hui ? Peut-on accéder à la vie éternelle juste en croyant dur comme fer le seul fait que le Fils serait venu vingt siècles auparavant ?
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Chapitre 7 :

(12) J’explique que Jésus est mon image. Mais vous ne le croirez pas, parce que vous direz : le Fils est venu il y a deux mille ans. Il a ressuscité trois personnes, puis il est mort sur la croix à cause des juifs ! Comment alors ferez-vous pour voir en moi celui qui vient paître ses brebis ? Ou encore si vous dites, incrédules : voilà qu’aujourd’hui un homme pense venir au nom de Jésus ! Pourrez-vous alors m’accorder le temps d’expliquer qu’il en est bien ainsi et que c’est pour vous sauver que le Père m’envoie ? D’autres diront : ne pourrons-nous jamais agir comme nous voulons sur cette Terre ? Je réponds à ces derniers : suivez-moi, et, délivrés des puissances de Satan, vous vivrez selon vos désirs.
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Chapitre 53 :
(4) Et si d’autres proclament autour de vous : Le Fils de l’homme n’est pas annoncé pour le jour où le fer règne sur la Terre ! Vous leur répondrez, vous qui avez lu ce qu’est le songe de Daniel, le prophète : s’il ne se lève pas lors du règne du fer qui donne l’impression de force, alors qu’il rend le monde comparable à une grande statue ayant des pieds d’argile, et pendant que l’argent et l’or perdent également le monde, quand donc peut-il se lever ? Si vous persistez à croire que l’avènement du Fils de l’homme a eu lieu il y a deux mille ans et non aujourd’hui, vous allez périr. Par Jésus, Jean vous a présenté son image, son personnage et ses travaux deux mille ans avant sa venue, pour qu’à son arrivée soudaine chacun sache qui il est. C’est pour cela que Jésus répond à ceux qui l’interrogent sur sa présence :

Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds
entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute !
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Chapitre 5 :

(9) Lorsque, poussé par l’Esprit qui grandit en lui, le prophète se lève, il est comparable à une graine qui germe et qui donne un arbre qui n’en finit pas de grandir, jusqu’à devenir géant. Mais un tel homme devient alors prisonnier de sa connaissance et doublement, parce qu’il est à la fois prisonnier de Dieu et des hommes. Au temps de l’empire romain, il en est un qui devint géant et qui porta le nom de Jean, qui signifie géant. Jean était ce prisonnier qui, peu à peu et tel l’arbre qui pousse, en vint à saisir ce que seraient les oeuvres de celui qui viendrait après lui et qui serait plus grand que lui. Ce qui signifie dans une autre époque, car il va de soi que Dieu ne suscite pas deux prophètes en même temps et côte à côte, mais les envoie séparément dans des temps différents. Vous trouverez cela dans cette parole de Jésus :

Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes (et non de l’esprit comme vous allez naître aujourd’hui avec moi), il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. Depuis le temps de Jean- Baptiste (il y a deux mille ans) jusqu’à présent (aujourd’hui), le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean ; et, si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est l’Élie qui devait venir. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Mais, en deux mille ans, vous n’avez toujours point entendu ce que dit Jésus. Sentez-vous cependant ces deux époques distinctes de Jean et de Jésus ? Ce que je vous dis, moi, c’est que Jean avait tous les traits d’esprit de cet Élie qui est annoncé à la fin de l’ancien testament. Mais il n’avait point en lui la lumière divine qui ressuscite les morts et dont seul le Fils unique serait pourvu. Il sut ainsi qu’il n’était point ce fils unique, mais son messager envoyé devant lui pour préparer son chemin et aplanir ses sentiers, et pour le faire lever ensuite.
---------------------------------------------
Je vais vous dire ce qui est certain selon ma modeste compréhension en trois points:

1. Dieu n'est pas un stratège ayant besoin que fussent noués des artifices cousus de corde à puits pour plonger ses créatures dans les ténèbres de l'esprit. Dieu n'a aucun besoin. Simplement parce qu'il est Accomplissement par delà la matière et l'esprit et au delà du temps et l'espace.
2.Les ouvrages allégoriques ne contiennent jamais, jamais, jamais, de personnages réels ou historiques pas plus qu'ils ne s'imbriquent dans les pages déterminées de l'Histoire humaine, ni donc ne présentent une nature confuse, ouvertement trompeuse, voire foncièrement dolosive.
3.En revanche, les ouvrages formulés exclusivement au premier degrés qui se veulent explicatifs et/ou narratifs d’événements et de faits passés réels ou de faits supposés contiennent tous, absolument tous, et ce au meilleur des cas ne serait-ce que des erreurs et des omissions.
Non, mais l'humanité ne peut accéder à la lumière de l'esprit et à la délivrance sans avoir éprouvé les ténèbres au préalable. N'est-ce pas par l'expérience de la vie et aussi par ses erreurs que l'enfant est sensé se forger pour devenir un adulte responsable sachant ce qui est bon ou mauvais pour sa vie et celle d'autrui ? Ici c'est à l'échelle de l'humanité, les ténèbres et l'apprentissage sont nécessaires un temps.

Sans cette maturation il est inutile de faire connaître la vérité à l'homme, car le temps n'est pas venu, son esprit n'est pas prêt. L'on voit que les Écritures donnent des avertissements aux hommes sur la manière d'appréhender l'existence et de se comporter pour rester debout et ne pas s'enfoncer dans les ténèbres, mais que la plus grande partie ne s'en préoccupera pas et que la fin du monde se produira. Sans leurs témoignages, personne ne pourrait être sauvé. Il était donc nécessaire qu'elles existent, qu'elles indiquent ce qui se produirait, mais qu'elles restent voilées jusqu'à ce que toutes les conditions soient réunis et que le blé et l'ivraie puissent êtres séparés, comme c'est le cas aujourd'hui. Tout est prêt pour le changement de monde et tout va s'enchainer parfaitement...

J'avoue que je suis loin de saisir tous les sens de L'Écriture et que de nombreux passages restent obscurs, le livre des nombres par exemple... jamais rien compris. Mais en ayant lu le livre de vie et sachant qu'elles sont écrites particulièrement pour aujourd'hui, même si elles touchent toutes les époques, on ne peut plus vraiment avoir en tête cette image du Dieu vengeur dont tu parles et de ce genre de massacres pour la suprématie de son peuple. Cette image n'est pas entièrement fausse, mais pour autant loin d'être exacte. Souviens toi du combat de David contre le géant Goliath, fallait-il l'interpréter dans le sens littéraire ?

Comme j'en parle plus haut, il y a tout de même des raisons évidentes pour lesquelles les Écritures devaient rester du "pain sans levain" jusqu'à présent. L'on pourrait penser que ce voile a induit les hommes en erreur et qu'il fut la cause de nombreux désastres dans le monde, en plus de l'orgueil qu'en a tiré le peuple juif. Mais après observations l'on se dit que c'était inévitable d'une manière ou d'une autre et que l'absence des Écritures n'aurait en rien empêché les hommes de se perdre, de faire la guerre, et de condamner le monde entier... cela aurait été certainement bien pire encore.
-----------------------------------------------
Que dire d'autre, répondre aux autres questions dont les réponses ne peuvent être réellement comprises qu'avec une vision globale ? Je suis confronté chaque jour à des gens persuadés d'être dans le vrai et ceux-ci ne pourraient me comprendre si je leur parlais du livre, presque tout ce que je pourrais leur dire serait à leur yeux condamnable. Le livre de vie est presque indéfendable devant ceux qui sont déjà convaincus, des gens qu'il ne faut pas déranger dans leurs convictions, et qui ne pourraient jamais s'en remettre si leur petit monde s'écroulait.

Le livre de vie est clairement un ensemble dont les explications se complètent à l'avancement, une ascension en somme. Si l'on se casse une jambe sur une pierre dès le pied de la montagne, l'on en distingue le sommet que de loin seulement, sans pouvoir l'atteindre.
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Chapitre 58 :
(23) Il est évident cependant qu’il ne pouvait rien se produire au terme du premier millénaire du règne de Jésus, parce que celui-ci est l’image de l’agneau qui combat le monde à la fin des siècles, dans les temps messianiques. Ne commettez pas alors l’imprudence de croire que, comme il y a mille ans, rien ne se produira ; parce que la lumière qui vous éclaire aujourd’hui précède de peu la venue du royaume de Dieu. Vous êtes en effet dans les temps messianiques, et ce qui est dit s’accomplira, n’en doutez pas. Car, en étant dans ces temps-là, c’est-à-dire juste avant l’apocalypse, vous êtes forcément aux côtés de l’agneau, qui est à la fois Jésus (la figure de l’agneau dans l’Écriture) et le Fils de l’homme (la personne de cet agneau dans le monde).
--------------------------------------------------------

Je ferme maintenant ce sujet et te souhaite sincèrement une bonne continuation dans ton cheminement Mathieu.

Si tu penses un jour être d'accord avec nous, n'hésites pas à revenir par ici si tu le souhaites. A+

Verrouillé