La naissance de l'humanité

... Les règles de l'existence / Ce forum traite de sujets sur la troisième partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Répondre
...yuhuu

La naissance de l'humanité

Message par ...yuhuu » 19 mai 2013, 18:38

Salut,

Je voulais revenir avec vous sur un passage du livre qui concerne la formation des premiers hommes.

Il y a un passage qui demande un peu d'éclaircissement...!

Claude nous dit, chapitre 42, versets 13 :
"Les singes n’auraient-ils pu ainsi donner naissance aux premiers hommes des forêts dont les ancêtres seraient au commencement de l’humanité ?"
Je me demande donc à quel moment arrivent "ces héros qui furent fameux dans l'antiquité ?" parce que là, Il nous dit clairement que les premiers hommes ont été engendré par des singes....

Cela rejoint donc le post sur les pyramides...!

++

Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 508
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 35
Contact :

naissance de l'humanité

Message par Julien » 19 mai 2013, 23:05

Salut Yuhuu ))25! ,

Non, dans ce passage, en remettant la phrase dans son contexte, Emmanuel n'affirme pas que les premiers hommes ont été engendrés par des singes, mais répond à une question qui se pose :

Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Livre de Vie de l'Agneau CH42 : La naissance de l'humanité

(13) En raison de cela, et bien que peu de chose diffère corporellement l’homme du singe apparu juste avant lui, il ne faut pas en conclure qu’il fut un singe qui s’est transformé dans le temps. Mais l’on dira : puisqu’une unité de plus peut faire changer de catégorie ou d’étage, pourquoi l’enrichissement du milieu naturel et ambiant, provenant du travail de la terre, n’aurait-il pu augmenter quelque peu le chromosome des petits singes qui allaient se développer dans les entrailles de leur mère ? Les singes n’auraient-ils pu ainsi donner naissance aux premiers hommes des forêts dont les ancêtres seraient au commencement de l’humanité ? Ne serait-il pas alors probable qu’après la formation des singes, ce fut la formation des hommes noirs qui engendrèrent progressivement des hommes moins foncés et bruns qui, à leur tour, engendrèrent des hommes jaunes de la même manière, et ces derniers des blancs ; le tout durant une période de quatre mille ans ?

(14) Sachons tous, sur ce sujet, qu’il est plus aisé d’envisager la naissance originelle de l’homme et de la femme dans un seul ensemble, à partir du sein même de la Terre. Toutefois, que les hommes aient été créés de telle ou telle manière, vite ou moins vite, cela ne doit pas faire partie de nos préoccupations essentielles, parce que nous sommes ici dans des domaines difficiles d’accès pour la créature et où Dieu ne nous demande point d’aller. Tâchons plutôt de voir que chaque création avait son originalité et qu’elle s’écartait de la précédente, car c’est ainsi que s’est faite la diversité des espèces le long des ères et à partir de l’eau.

(15) En vérité, l’essentiel est que l’on prenne conscience de la réelle jeunesse de l’homme ; et que celui-ci est fils de l’univers avant d’être fils de la Terre, et qu’il n’a jamais été une bête, ni différent de ce que l’on connaît de lui aujourd’hui. Sa taille, sa morphologie, son allure, son intelligence et ses aptitudes n’ont jamais changé. Seules ses connaissances ont augmenté par les expériences qu’il a acquises. Né bipède, au-dessus de tous et dans la perfection des formes, l’homme restera éternellement ainsi pour se différencier du monde animal sur lequel il domine.

Répondre