Gilet jaunes

... Tout ce qui touche à la législation définie par les gouvernements, les conflits géopolitiques, les méthodes pour contrôler la population, l'économie...
Répondre
Elia
Messages : 70
Enregistré le : 11 janv. 2014, 08:22
Genre : Homme
Lecture du LVA : 20 févr. 2012

Gilet jaunes

Message par Elia » 28 nov. 2018, 20:58

Bonjour les amis.il y a quelques temps que je ne suis plus venu ici mais mes plus profondes pensées se réfèrent tout le temp au livre.je n'arrête pas d'y penser tout le temp a chaque fois que j'ai un temp de pause dans cette vie qui n'as plus tellement de sens ou d'issue positive pour l'humanité.
Aujourd'hui lorsque j'observe le comportement du peuple habillé de gilets jaunes et pleurant la politique qui est appliquée,je ne peux m'empêcher de penser à ce que disait Emmanuel sur les droits du Roi.il a dit cela:
"(5) Mais, parce que vous aussi vous confiez aux grands et non en l’Éternel, il me
faut détruire leur monde corrompu, sinon c’est lui qui vous détruira ! Car, quel que
soit leur titre, les chefs de peuples sont tous des rois qui suivent leurs propres voies,
en vous emmenant là où vous savez. Mais j’ai encore quelque chose à montrer dans
l’Écriture où ils figurent, et ce qu’est leur châtiment. Tout d’abord, sachez que s’ils
pensent être détenteurs du droit divin, c’est parce qu’ils confondent largement leur
envergure avec celle des rois spirituels des Écritures... Il en est ainsi depuis les temps
antiques où les hommes les plus violents et les plus hypocrites se levaient, en se
proclamant rois eux-mêmes. Et pour asseoir leur domination, ils faisaient la guerre à
d’autres peuples...
(6) Mais parfois, en d’autres pays, les rois étaient choisis par les habitants,
comme au temps de Samuel qui était fort malheureux de voir le peuple le rejeter et
réclamer à grands cris un roi à sa place, un roi qui s’arrogerait forcément un droit sur
les hommes. Voyant tout ce tumulte, l’Éternel dit à Samuel : Écoute la voix du peuple dans tout ce qu’il te dira ; car ce n’est pas toi
qu’ils rejettent, c’est moi qu’ils rejettent, afin que je ne règne plus sur
eux.
Puis Dieu lui dit encore : Écoute donc leur voix ; mais donne-leur des
avertissements, et fais-leur connaître le droit du roi qui régnera sur eux.
Samuel rapporta toutes les paroles de l’Éternel au peuple qui lui
demandait un roi. Il dit : Voici quel sera le droit du roi qui régnera sur
vous. Il prendra vos fils, et il les mettra sur ses chars et parmi ses
cavaliers, afin qu’ils courent devant son char ; il s’en fera des chefs de
mille et des chefs de cinquante, et il les emploiera à labourer ses terres, à
récolter ses moissons, à fabriquer ses armes de guerre et l’attirail de ses
chars. Il prendra vos filles, pour en faire des parfumeuses, des cuisinières
et des boulangères (des ouvrières). Il prendra la meilleure partie de vos
champs, de vos vignes et de vos oliviers, et la donnera à ses serviteurs. Il
prendra la dîme du produit de vos semences et de vos vignes, et la
donnera à ses serviteurs. Il prendra vos serviteurs et vos servantes, vos
meilleurs bœufs et vos ânes, et s’en servira pour ses travaux. Il prendra
la dîme de vos troupeaux, et vous-mêmes serez ses esclaves. Et alors vous
crierez contre votre roi que vous vous serez choisi, mais l’Éternel ne vous
exaucera point.
Le peuple refusa d’écouter la voix de Samuel. Non ! dirent-ils, mais il y
aura un roi sur nous, et nous aussi nous serons comme toutes les
nations ; notre roi nous jugera, il marchera à notre tête et conduira nos
guerres. Samuel, après avoir entendu toutes les paroles du peuple, les
redit aux oreilles de l’Éternel. Et l’Éternel dit à Samuel : Écoute leur voix,
et établis un roi sur eux. Et Samuel dit aux hommes d’Israël :
Allez-vous-en chacun dans sa ville. (ce qui signifie : établissons un roi
sur vous, ce n’est point encore l’heure du renouvellement de toutes
choses)
(7) Ceci est écrit pour que les hommes sachent, en tous temps, que rien ne
changerait dans ces domaines jusqu’au soir du monde. Depuis Samuel, n’en est-il
pas ainsi dans tous les pays ? La mainmise des chefs de gouvernement est toujours
entière sur vos biens et votre liberté, sur vos corps et vos esprits. Rien n’a changé
depuis que le prophète fit connaître ce que feraient les rois sur les peuples. Ceux qui
règnent disposent toujours de vos vies à leur guise, s’emparent de vos biens, vous
soumettent à la rançon par l’impôt et les taxes, font de vous des ouvriers et des
ouvrières, et font marcher les jeunes gens devant leurs chars de combat ! Tout est
semblable depuis que les hommes voulurent des rois à la place de Dieu ; et vous
n’êtes point libres mais esclaves, comme Dieu l’a prédit. Et ces esclaves sont de plus
en plus malheureux à cause du surcroît du travail qu’on leur impose constamment."
C'est vraiment la prophétie qui se réalise en temp réel sous nos yeux.Le peuple se bat contre les taxes et nos politiciens sont semblables aux rois du temp des monarches.
De plus Emmanuel nous avait dit qu'il ne pouvait forcément naître que dans un pays duquel le peuple est très combatif et ne se laisse pas marcher dessus.Si l'on regarde bien les anglais ne se sont pas rebelles contre margaret tetcher la dame de fer qui faisait pleurer les anglais il y a 30 ans.Les russes ne se rebellent pas contre leur fausses république qui élimine les idéologies démocrates.Les chinois et Nord coréens n'en parlons même pas... C'est une muraille!
Alors effectivement seul la France possède la capacité de développé la puissante de révolte de son peuple.Emmanuel a dit ceci:
"(22) Par la suite nous parlerons d’Adam et Eve, et montrerons qu’ils ne sont pas
un couple duquel descendrait l’humanité entière, mais qu’ils sont le nom de
l’homme et de la femme que Dieu a créés. En effet, nous verrons que les peuples
apparurent tour à tour, les uns à la suite des autres, dans les pays qui les ont
enfantés. Et puisqu’on vient au monde en étant toujours l’héritier de ce qui existe
avant soi, le Fils de l’homme (qui est le fils des hommes) ne peut sortir que du peuple
dernier-né, se trouvant dans la génération blanche qui termine la création de sa
présence. Chaque peuple qui naissait était l’héritier de ceux qui le précédaient. Et le
dernier-né des peuples, qui est la représentation de tous les hommes, est le seul
peuple d’où pouvait sortir le Fils de Dieu.
(23) Tous les hommes de la Terre ont âme et cœur identiques, pouvant rire ou
pleurer. Mais un peuple est toujours à l’image du pays qui l’a enfanté. C’est pourquoi
un pays fort riche en diversités donne des hommes fort riches en esprit, car ceux-ci
doivent composer avec tout ce qui existe autour d’eux. Et le pays duquel je sors résume le monde entier. On remarque d’abord son climat tempéré, et les quatre
saisons de même durée et d’égale importance qui lui sont attachées. On y trouve des
fleuves bien répartis dans le paysage, lui donnant une irrigation comparable à celle
des êtres vivants. On y voit les mers et les montagnes, les plaines et les vallées, ainsi
qu’un grand nombre de choses contraires et diverses qui développent l’esprit des
habitants, surtout que les hommes originaires de ce pays furent souvent mêlés à des
hommes venus d’ailleurs.
(24) C’est pourquoi, tel le flux et le reflux de la mer, tout arrive et repart de ce
jardin dans lequel Dieu appelle son fils sur le soir, et à l’orient duquel il plaça les
prophètes. Tout ce que je dis là, Moïse et Jean le connaissaient et savaient où je
naîtrais pour cette raison. Lorsqu’on dit : le Fils de l’homme, entendez : le fils de tous
les hommes sous le ciel, et cela par héritage. C’est pourquoi ce fils ne pouvait
apparaître que dans le peuple dernier-né et héritier de tous. Moyen en tout de ce
fait, je peux aisément voir ce que sont les œuvres des hommes, en référer à Dieu et
vous transmettre ensuite son jugement. Telle est ma première mission, la dernière
étant de vous sauver.
(25) Dans l’Écriture, lorsque les prophètes parlent de bergers, ils ne parlent point
de pâtres assurément, mais de ceux qui gardent les hommes dans les pâturages de
Dieu. Dans ce sens, vous savez que trois bergers, les trois rois mages, suivent une
étoile qui s’arrête sur la tête du Fils venant de naître. Cette scène, comme les autres,
est aussi à entendre dans le sens spirituel ; parce qu’il s’agit d’Abraham, d’Isaac et de
Jacob qui marchent vers le Quatrième et le lieu où il vient de naître, pour que l’on
sache du soleil levant au soleil couchant que celui-là est le Véritable, et que son nom
est parole de Dieu.
(26) Ce n’est évidemment pas une étoile du ciel ni une comète qu’ils suivent,
mais la lumière de leur raisonnement, pour se diriger et vous diriger avec eux vers le
pays et le lieu où devait naître le Fils. Car, bien qu’il soit le berger des hommes, il est
fait lui aussi avec ce qui existe dans le pays et le peuple où il est pris. Les rois mages
arrivent donc sur le soir, en suivant la lumière de leur esprit, qui est aussi celle du
Fils. Car que font-ils ? Ils cherchent le pays qui résume le monde et qui est un jardin
où se trouvent des arbres (des hommes) qui donnent des fruits (des œuvres) bons à
manger ; et, lorsqu’ils trouvent ce peuple habile et gentil, toujours prêt à aider les
autres, ils trouvent celui qui vient de naître.
(27) Mais ne pensez pas que je glorifie les gens de ce peuple sur lequel Dieu a
porté ses regards. Non, je ne les glorifie pas, car ils ne sont pas exempts de péchés ni
de reproches. Et c’est au Créateur qu’ils sont redevables de leur existence et non à
eux-mêmes. Mais parce que Dieu les protège, cela les rend fiers comme le coq qu’ils
ont pris pour emblème, ou comparables à des ânes et des ânesses qui ont le front dur
comme la pierre ! Aussi, ils se moquent de tous ceux qui sont élevés, car ils se
plaisent à les faire descendre de leur piédestal pour leur apprendre l’humilité. C’est
ici la Galilée des gentils et le jardin d’Eden où Dieu appelle son Fils sur le soir pour le
servir. Croyez donc cette parole qui est tout à fait conforme à la prophétie, et dans
laquelle il est dit : voici, il vous précède en Galilée, c’est là que vous le verrez."
Nous sommes vraiment pas très loin de la dernière heure de ce monde.Si la durée de vie de ce monde était représenté sur 24h on devrait être au de la de la 23ème heures.. Dans l'évangile du nouveau testament Jésus dans le monde meurt vers la 9ème heure dans" Marc 15 versets:34 Et à la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte : éloï, éloï, lama sabachthani ? Ce qui signifie : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?" .Nos chers "savants" disent que l'horloge nucléaire dans les année 70 était à 22h sur 24 avant le KO.récemment ils ont avancé l'horloge vers les 23h.C'est tendu.

andré pierre
Messages : 160
Enregistré le : 30 janv. 2017, 14:38
Genre : Homme
Lecture du LVA : 18 sept. 2016
Localisation : Bouches du Rhône
Âge : 52

Gilet jaunes

Message par andré pierre » 29 nov. 2018, 13:09

Salut ELia, il y a trois jour j'ai expliquer Samuel a ma petite famille de ce qui ce passe avec les gilets jaune, le peuple de France en fait ton écrit me rassure parce que je pense pareil merci à toi merci Emanuel

Avatar du membre
neuneu56
Messages : 37
Enregistré le : 26 oct. 2012, 09:39
Genre : Femme
Lecture du LVA : 10 oct. 2010

Gilet jaunes

Message par neuneu56 » 04 déc. 2018, 19:30

Bonjour à tous,
Quel courage en effet pour ces français bravant le froid, la violence policière et le mépris de ceux qui nous gouvernent.
Je suis de tout cœur avec eux et cette lutte m'a tout de suite fait pensé au passage du LDV que tu précises plus haut.
J'espère que le roi qui nous gouverne aujourd'hui tremble dans ses pompes à 3000E et que Mme Trogneux fait de même
dans son manteau à 6000 balles!
Bon courage à tous

Avatar du membre
Hugin
Messages : 458
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 49
Contact :

Gilet jaunes

Message par Hugin » 07 déc. 2018, 19:36

Pour le passage suivant me fait penser aux gilets jaunes qui sont oppressés par le travail (ouvrage) et taxes (la paille).
1 ¶ Moïse et Aaron se rendirent ensuite auprès de Pharaon, et lui dirent : Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël : Laisse aller mon peuple, pour qu’il célèbre au désert une fête en mon honneur.
2 Pharaon répondit : Qui est l’Eternel, pour que j’obéisse à sa voix, en laissant aller Israël ? Je ne connais point l’Eternel, et je ne laisserai point aller Israël.
3 ¶ Ils dirent : Le Dieu des Hébreux nous est apparu. Permets-nous de faire trois journées de marche dans le désert, pour offrir des sacrifices à l’Eternel, afin qu’il ne nous frappe pas de la peste ou de l’épée.
4 Et le roi d’Egypte leur dit : Moïse et Aaron, pourquoi détournez-vous le peuple de son ouvrage ? Allez à vos travaux.
5 Pharaon dit : Voici, ce peuple est maintenant nombreux dans le pays, et vous lui feriez interrompre ses travaux !
6 Et ce jour même, Pharaon donna cet ordre aux inspecteurs du peuple et aux commissaires:
7 Vous ne donnerez plus comme auparavant de la paille au peuple pour faire des briques ; qu’ils aillent eux-mêmes se ramasser de la paille.
8 Vous leur imposerez néanmoins la quantité de briques qu’ils faisaient auparavant, vous n’en retrancherez rien ; car ce sont des paresseux ; voilà pourquoi ils crient, en disant : Allons offrir des sacrifices à notre Dieu !
9 Que l’on charge de travail ces gens, qu’ils s’en occupent, et ils ne prendront plus garde à des paroles de mensonge.
10 ¶ Les inspecteurs du peuple et les commissaires vinrent dire au peuple : Ainsi parle Pharaon : Je ne vous donne plus de paille ;
11 allez vous-mêmes vous procurer de la paille où vous en trouverez, car l’on ne retranche rien de votre travail.
12 Le peuple se répandit dans tout le pays d’Egypte, pour ramasser du chaume au lieu de paille.
13 Les inspecteurs les pressaient, en disant : Achevez votre tâche, jour par jour, comme quand il y avait de la paille.
14 On battit même les commissaires des enfants d’Israël, établis sur eux par les inspecteurs de Pharaon : Pourquoi, disait-on, n’avez-vous pas achevé hier et aujourd’hui, comme auparavant, la quantité de briques qui vous avait été fixée ?
15 ¶ Les commissaires des enfants d’Israël allèrent se plaindre à Pharaon, et lui dirent : Pourquoi traites-tu ainsi tes serviteurs ?
16 On ne donne point de paille à tes serviteurs, et l’on nous dit : Faites des briques ! Et voici, tes serviteurs sont battus, comme si ton peuple était coupable.
17 Pharaon répondit : Vous êtes des paresseux, des paresseux ! Voilà pourquoi vous dites: Allons offrir des sacrifices à l’Eternel !
18 Maintenant, allez travailler ; on ne vous donnera point de paille, et vous livrerez la même quantité de briques.
19 Les commissaires des enfants d’Israël virent qu’on les rendait malheureux, en disant : Vous ne retrancherez rien de vos briques ; chaque jour la tâche du jour.
20 En sortant de chez Pharaon, ils rencontrèrent Moïse et Aaron qui les attendaient.
21 Ils leur dirent : Que l’Eternel vous regarde, et qu’il juge ! Vous nous avez rendus odieux à Pharaon et à ses serviteurs, vous avez mis une épée dans leurs mains pour nous faire périr.
22 Moïse retourna vers l’Eternel, et dit : Seigneur, pourquoi as-tu fait du mal à ce peuple ? pourquoi m’as-tu envoyé ?
23 Depuis que je suis allé vers Pharaon pour parler en ton nom, il fait du mal à ce peuple, et tu n’as point délivré ton peuple.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

andré pierre
Messages : 160
Enregistré le : 30 janv. 2017, 14:38
Genre : Homme
Lecture du LVA : 18 sept. 2016
Localisation : Bouches du Rhône
Âge : 52

Gilet jaunes

Message par andré pierre » 07 déc. 2018, 20:50

Emanuel nous l' explique dans les mauvaises pratiques , la paille ,page 371

Kori
Messages : 62
Enregistré le : 31 déc. 2017, 17:09
Genre : Femme
Lecture du LVA : 25 juil. 2013

Gilet jaunes

Message par Kori » 08 déc. 2018, 21:48

Salut

Une vidéo intéressante :


lisez les commentaires, l'idée d'un grand boycott fait son chemin...

pour moi je pense que ça sonne le début du retrait

de bonnes énergies à tous
des bisous

Avatar du membre
Hugin
Messages : 458
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 49
Contact :

Gilet jaunes

Message par Hugin » 09 déc. 2018, 14:48

andré pierre a écrit :
07 déc. 2018, 20:50
Emanuel nous l' explique dans les mauvaises pratiques , la paille ,page 371
Oui, la paille c'est les moyens comme le salaire plutôt que les taxes.J'avais complètement oublié le passage p.370.

Merci Elia
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

andré pierre
Messages : 160
Enregistré le : 30 janv. 2017, 14:38
Genre : Homme
Lecture du LVA : 18 sept. 2016
Localisation : Bouches du Rhône
Âge : 52

Gilet jaunes

Message par andré pierre » 10 déc. 2018, 13:19

heu ! merci Hugin pour la rectification de la page

Avatar du membre
Francois
Messages : 194
Enregistré le : 25 nov. 2013, 09:55
Genre : Homme
Lecture du LVA : 17 mai 2008
Localisation : Belgique/Liège/Hamoir
Âge : 36

Gilet jaunes

Message par Francois » 11 déc. 2018, 09:57


belle vidéo ))32!
Tu n'as qu'une seule guerre a faire, c'est celle contre ton propre reflet.

brig
Messages : 272
Enregistré le : 27 juil. 2014, 00:10
Genre : Homme
Lecture du LVA : 20 nov. 2013

Gilet jaunes

Message par brig » 11 déc. 2018, 20:41

Dommage que peu de gens comprennent que c'est aussi à cause du peuple, dans sa façon de consommer, que les gouvernements s'enrichissent toujours plus. Si nous ne consommions aucune grande marque, aucun grand distributeur, aucune mode (samsung, microsoft, reebok, nike, macdonald&Cie, amazon etc...) et tous les autres, alors ils n'existeraient plus. D'autant plus que nos richesses matérielles se sont créées au dépriment de peuples plus pauvres et tenu dans un esclavage violent (pire que le nôtre). Tout ça pour notre faux confort d'homme faible. Donc beaucoup de nos compatriotes, et de gens dans le monde, ont largement contribué à cette infamie. Les gens attachent plus d'importance à ce qu'ils portent sur eux, à ce qu'ils possèdent, toujours à consommer frénétiquement. Les riches le sont à cause de nous, le peuple.
Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile?
Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.

Répondre