La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

... Le cycle de la matière / Ce forum traite de sujets sur la deuxième partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Répondre
Avatar du membre
Hugin
Messages : 478
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 50
Contact :

Re: La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Hugin » 18 oct. 2015, 22:26

Quelle est la nécessité pour Moïse et Emmanuel d'avoir erré quarante années dans le désert, dont la traversée fut difficile, et pourquoi creuser laborieusement ce puits si l'on possède déjà l'eau vive qui étanche la soif ?
Julien comme toi, j'y ai songé.Mais personnellement je fais une différence entre l'âme qui est le fruit du vécu, qui ressemble à une mémoire profonde dans son coeur, et la mémoire du présent qui s'estompe au fil des années d'après ce que dit les psaumes.
Je pense qu'à chaque réincarnation nous oublions nos vies passées, mais nous conservons nos expériences passées comme des réflexes ou des comportements. Comme la citation d'Henriot qui dit " La culture, c'est ce qui demeure dans l'homme lorsqu'il a tout oublié", la connaissance des anges est comme une culture.

Pour moi, Moïse et Emmanuel était des anges, et ils sont les deux témoins de ce que leurs âmes ont vécu, contrairement à Jean qui n'est pas considéré comme témoin mais un géant de l'Esprit.Ils ont passés quarante ans au désert à la recherche du sens de leur vie parce qu'il l'avait oublié comme par amnésie.

La mémoire de l'âme, il faut pour ainsi dire la chercher au fond du puits de sa connaissance avec l'aide de Dieu.
Il y a aussi le fait, si l'on suit les explications du livre, que les réincarnations de l'âme humaine sont sensées se produire à chaque changement solaire, nous laissant contempler un monde toujours différent.
Cela pourrait montrer que je me trompe mais malheureusement je trouve un peu flou ce passage du livre.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Avatar du membre
Owen5999
Messages : 19
Enregistré le : 26 oct. 2019, 20:49
Genre : Homme
Lecture du LVA : 22 sept. 2019
Âge : 15

Mais où allons-nous après la fin du chemin de la roue ?

Message par Owen5999 » 10 nov. 2019, 23:48

Je me posais plusieurs fois cette question mais sans trouver de réponse

rominou89
Messages : 95
Enregistré le : 02 oct. 2012, 20:28
Genre : Homme
Lecture du LVA : 01 sept. 2006
Localisation : yonne
Âge : 68

Mais où allons-nous après la fin du chemin de la roue ?

Message par rominou89 » 11 nov. 2019, 09:16

bonjour ,
relie le livre et tu verras que tout est prévu

Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 514
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 35
Contact :

Mais où allons-nous après la fin du chemin de la roue ?

Message par Julien » 11 nov. 2019, 09:44

Salut Owen,
J'ai fusionné ton sujet avec celui-ci, qui traite de la question. Le lire ne t'en apprendra pas forcément davantage, mais pourrait t'apporter des éléments pour poursuivre la réflexion.

J'ai retenu que dans le livre, Emmanuel mesure l'immense chemin de vie des astres avec l'éternité, et que la durée de vie des âmes correspond à celle de l'astre dont elles dépendent. Un passage parmi d'autres :
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

CH44 - 24

(24) Il est également nécessaire de savoir que c'est l'enrichissement journalier des écritures de l'âme qui fait apprécier toujours plus grandement l'existence. Pour mieux le saisir, pensez que si la vie dans l'univers de Dieu est mille, vous êtes aujourd'hui, avec ce premier monde, dans le un de ce nombre. Votre âme atteindra mille en arrivant au coeur de la Roue. Cette comparaison est pour vous permettre d'apprécier la vie éternelle, qu'il ne faut jamais dissocier des astres desquels on dépend ni du mérite de poursuivre sa vie. Sans cela, vous ne la saisiriez pas, et votre désir de vivre s'estomperait. Alors vous péririez.

Mais, il est dit aussi :

Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

CH27 - 22

(22) Nous savons maintenant que les planètes et le Soleil cesseront ensemble leur existence. Mais quand vient ce moment ultime, il y a déjà longtemps que les conditions de vie se sont éteintes et qu'il n'y a plus d'êtres vivants. C'est pourquoi jusqu'au terme du chemin de vie spiralé, on ne trouve que les anges qui sont devenus comme Dieu. Et j'ai entendu que, bien avant la fin de leur étoile, ils s'en vont recommencer ce chemin pour vivre ce qu'ils n'ont point encore vécu. A l'aide d'aimants dont on parlera, ils descendent d'étoile en étoile jusqu'au bord de la Roue pour assister à la naissance de l'humanité sur une Terre nouvelle. C'est pourquoi, dans la genèse, l'Écriture rapporte sur les commencements :

Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu'elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces héros, qui furent fameux dans l'antiquité.

Quoiqu'il en soit, nous sommes bien forcés d'y aller une étape à la fois.
A+

Répondre