La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

... Le cycle de la matière / Ce forum traite de sujets sur la deuxième partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Répondre
Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 514
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 35
Contact :

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Julien » 14 oct. 2013, 00:52

Salut Lxxx,

J'ai vu que tu avais trouvé pour poster de nouveaux sujets, excuse-moi pour le retard de ma réponse par rapport à ça. Si tu rencontres des problèmes pour le fonctionnement du forum n'hésite pas à me contacter par la messagerie privée. Merci à Yannick au passage.


Pour le passage du chapitre 27, (concernant les anges qui quittent leur planète) je l'ai bien sur lu et ne l'ai pas non plus oublié étant donné que j'y fais allusion dans mon dernier message. Pour le reste, je pense à peu près comme toi, mais je reste malgré tout sur ma position qu'il nous manque des éléments pour pouvoir affirmer, sans risque d'erreur, tout ce qui se passera au sujet de l'âme et des réincarnations..

Tu cites ce passage indiquant que les anges s'en vont, bien avant la fin de leur Terre, recommencer le chemin de vie sur une nouvelle Terre. Je suis bien d'accord et ne dis pas le contraire. Mais qu'adviendrait-il de ceux qui, pour une raison ou une autre, ne partirais pas ?
Nous savons que les réincarnations se produisent pendant les changements solaires, probablement sur une certaine période, d'une durée plus ou moins longue. Nous nous réincarnerons, si nous sommes méritants, à chaque changement solaire. Imaginons que ce soit Jupiter qui s'éclaire et que nous nous réincarnions dans ce nouveau monde qui est la dernière époque avant la fin du Soleil...

A ce stade là, il restera encore un long chemin de vie à parcourir au Soleil, avant qu'il ne s'éteigne au centre de la galaxie. Nos vies, bien qu'énormément plus longue que celles d'aujourd'hui, ne nous permettrons de vivre malgré tout qu'un moment de cette dernière époque. Nous ne vivrons pas par le corps jusqu'à ce que les conditions d'existences commencent à diminuer et qu'il sera temps de partir. Nous ne sommes pas sensés non plus nous réincarner plusieurs fois dans cette dernière époque. Donc, à moins de partir dès que nous reviendrons juste après l'éclairement de Jupiter, notre âme restera peut-être sur Terre, en sommeil, jusqu'à la fin.

Une question qui se pose : est-ce que les âmes en sommeil qui supposément resteraient sur Terre seraient projetées (par le choc de nos astres restants au coeur de la roue) et erreraient dans l'espace jusqu'à finir par être captées par une autre Terre ?

Une bonne partie de ce que l'on dit, toi comme moi, à ces sujets, n'est que supposition ! L'on peut imaginer un tas de choses plus ou moins sensées, par exemple que les anges qui partent de leur Terre en fin de vie s'occupent de réunir les âmes en sommeil pour les emmener avec eux.....
En tous cas, j'espère bien pouvoir assister à la création de l'humanité sur une nouvelle Terre.

Pour l'âme, oui, il est dit qu'elle est indestructible, il n'y a rien en effet qui vas la détruire en restant sur Terre entre les réincarnations. Mais elle est tout de même matériel. S'il était possible qu'elle finisse sur une étoile, serait-elle ou ne serait-elle pas désintégrée ? M'enfin, j'imagine que ceci ne peut se produire.

Nous pouvons, je le crois, refaire le chemin de vie plus d'une fois, mais l'âme a probablement une limite en écriture, un moment où elle est saturée. Mais dans ce cas j'imagine que le vécut le plus ancien s'efface au fur et à mesure.

Le fait que je puisse contredire certaines choses que tu affirmes avec les deux seuls passages suivants du livre, comme tu le peux également de ton côté avec les passages cités, montre qu'aucun de nous deux ne peut véritablement expliquer et comprendre maintenant (trop tôt) tout ce qu'il se produira au sujet de l'âme et des réincarnations. Nous le saurons sans doute à la première réincarnation.

Les deux passages, tirés des citations de mon précédent message sont les suivants :

C’est pourquoi je dis que la durée de vie du Soleil sera fort longue, elle sera de cent myriades d’années. Tel en est le nombre juste que j’ai entendu et qui correspond à la durée de vie des âmes.

Pour mieux le saisir, pensez que si la vie dans l’univers de Dieu est mille, vous êtes aujourd’hui, avec ce premier monde, dans le un de ce nombre. Votre âme atteindra mille en arrivant au coeur de la Roue. Cette comparaison est pour vous permettre d’apprécier la vie éternelle, qu’il ne faut jamais dissocier des astres desquels on dépend ni du mérite de poursuivre sa vie.

Ces passages sont clairs, et montrent logiquement que la durée de vie des âmes correspond à la durée de vie du Soleil. Mais il est également vrai que nous pouvons recommencer le chemin du début et peut-être indéfiniment. Reste à savoir s'il reste des âmes en sommeil à la fin d'une Terre et ce qu'elles deviennent.

Sinon, que notre âme ait une fin ou non, cela ne change rien pour Dieu. Il te paraît stupide que des anges puissent désirer terminer leur existence ou soient "fatigués" de vivre. Effectivement, et comme dit Emmanuel, il n'y a rien de plus grand que la vie. Quelles bonnes raisons à mettre en avant pour cesser son existence !? Mais nous n'en sommes qu'à notre première vie, peut-être penserons-nous différemment plus tard.

Pour la suite, il est effectivement possible que nous renaissions du sein même de la Terre, après l'éclairement de Neptune, suivant les conditions de vies du moment, et que les anges présents jusqu'à lors deviennent stériles, les conditions de vie ne leur correspondant plus. Et qu'il y ait de nouvelles créations d'espèces. Ensuite peut-être s'ensuit-il de nouveau la procréation pour nous et pour les êtres nés de ces conditions de vies nouvelles et ainsi de suite. C'est plausible.... Mais je n'irai pas jusqu'à affirmer quoi que ce soit à ce sujet.

Je m'arrête là sur le sujet et te laisse le mot de la fin. Car je ne pense pas que nous puissions tout connaître maintenant et que nous gagnerions dans la connaissance. Peut-être que je me trompe et y reviendrais plus tard.....

Pour ce qui est de l'avènement l'on ouvrira un autre sujet si tu veux bien. Rien ne t'empêche de copier-coller tout ce que tu as dit là-dessus pour le remettre dans un nouveau sujet.

A bientôt...

Avatar du membre
Hugin
Messages : 478
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 50
Contact :

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Hugin » 01 nov. 2013, 10:27

J'ai du mal à concevoir la réincarnation, outre le fait qu'on soit dans l'inconscient entre les vies. Je ne comprend pas comment l'âme peut passer d'un corps à un autre. L'âme est magnétique? elle est constitué d'essence? de corpuscules? Je ne me souviens pas de l'avoir lu dans le LDV.
Pour l'instant je me contente de ce que j'ai lu et compris, plutôt que de spéculer et de raconter des mensonges.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

yannick
Messages : 189
Enregistré le : 21 sept. 2012, 01:00
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 oct. 2006
Âge : 69

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par yannick » 03 nov. 2013, 00:46

Effectivement l'âme et magnétique, de même que l'essence, et tout ce qui est constitué par l'essence…
Je ne me souviens plus très bien, il faudra donc ne rectifier si je fais une erreur,
mais il me semble que le centre du soleil (des soleils) n'est pas magnétique, et c'est peut-être bien la seule chose.
~Image~

Avatar du membre
Hugin
Messages : 478
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 50
Contact :

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Hugin » 03 nov. 2013, 16:11

Quand je lis ce que qu'à écrit Emmanuel p. 144, je comprend qu'il fait une comparaison de l'âme Humaine et d'un corpuscule.
Il ne dit pas que directement que c'est un corpuscule. et il dit"Pensons qu'elle est un corpuscule.et il ajoute "Mais semblable à un support indestructible". le mot "mais" fait une exception dans le monde des corpuscules.
Pour moi c'est pas très précis, je reste sur ma faim. On aura peut être une réponse plus précise dans le royaume.
Avec ces éléments, je ne peux pas dire avec certitude que l'âme est magnétique non plus.
Je conserve néanmoins l'image qu'il a donné et je m'en contenterai pour l'instant.

Je rentre un peu trop dans les détails peut être ))31!
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Avatar du membre
Hugin
Messages : 478
Enregistré le : 24 sept. 2012, 17:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 mars 2011
Localisation : Haute Normandie
Âge : 50
Contact :

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Hugin » 04 nov. 2013, 23:08

Une autre idée me turlupine c'est le moment où l'âme trouve un corps ou une demeure. L'âme se déplacerait comme un corpuscule à travers la matière vers un corps humain.
On pourrait dire que l'âme traverse la matière, les atomes comme le fait l'essence, mais cela reste une supposition.
Maître corbeau sur un arbre perché tenait dans son bec un message
anciennement Bertrand

Lxxx

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Lxxx » 09 nov. 2013, 11:08

Message supprimé par l'utilisateur
Modifié en dernier par Lxxx le 12 juin 2015, 01:31, modifié 1 fois.

Pierre
Messages : 223
Enregistré le : 21 sept. 2012, 20:00
Genre : Homme
Lecture du LVA : 01 mai 2006
Localisation : Cannes
Âge : 38

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Pierre » 09 nov. 2013, 22:25

Salut Lxxx, Salut à tous,

C'est très intéressant, mais je dois bien dire que ton message est très fastidieux à lire. Tu devrais te relire et essayer d'être plus concis, car j'ai eu l'impression que tu te répétais beaucoup. Excuse-moi de critiquer ainsi, ton message est tout de même fort intéressant.
Ceci étant, sa lecture m'a fait percuter que, en effet, toutes les planétoiles de notre système solaire s'éclaireront dans le bord de notre Galaxie, nous y sommes donc encore pour un moment !

ça me fait aussi penser que le nombre des réincarnations n'est pas lié au nombre de Soleils s’éclairant...4 vies seulement sur tout le chemin que va parcourir notre Soleil ? et une fois que les planétoiles se sont allumées il n'y aurait plus de naissances ni de morts alors ? Allons ! ça n'aurait aucun sens !

Tu cites cette phrase:
Finies les pratiques rituelles qui ferment les esprits des hommes du bord de la Roue

Et justement jy repensais ces derniers jours, car je me demande quels pratiques rituelles Emmanuel parle ?

Avatar du membre
Juju
Messages : 23
Enregistré le : 20 oct. 2013, 15:43
Genre : Homme
Lecture du LVA : 01 sept. 2013

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Juju » 11 nov. 2013, 18:22

Je vous ai tous lus avec attention (même Lxxx!).
Tout ce que j'ai lu était très sensé. Mais un aspect du livre de vie n'a pas été abordé concernant la réincarnation.
Dans un passage du livre, le shilo nous explique pourquoi nous sommes si nombreux sur terre à notre époque, que dieu a permis que toutes les âmes de la terre soient présentes pour le jugement, afin que chaque âme soit pesée.
Pour moi ça signifie, comme certains l'ont remarqué aussi, que l'âme est éternelle car elle est l'émanation même de l'Eternel.

Petite parenthèse :
J'ai pour ma part effectué un "rebirth" dans la période de mes 20 ans, où on m'a fait remonter dans mon enfance, puis ma naissance, vie intra-utérine, puis dans une précédente vie. Des souvenirs et images remontaient tout seuls, guidé par la voix de la "thérapeute" (je ne sais pas exactement comment la nommer).
Pour faire bref, je me trouvais être un "gueux", amoureux d'une fille de la bourgeoisie, qui attendait un enfant de moi quand sa famille nous sépara et me rejeta du fait de mon rang, au même moment où de grands troubles commençaient à semer le chaos dans les villes (m’apparaissant comme étant le début de la révolution française, d'après les habits et les constructions que je voyais dans ce "souvenir") , m'amenant à fuir dans la forêt et y passer le restant de mes jours dans une solitude extrême, hanté par le souvenir de ce grand amour impossible et de cet enfant que je ne connaitrai jamais. Le plus troublant, c'est quand la "thérapeute" m'a demandé ce que je faisais dans ma cabane dans les bois : je me vis allongé sur ma couche visiter en esprit le ciel...

Je n'avais encore jamais fait le lien, mais en écrivant ceci je me rends compte qu'il y a peut-être un lien entre cette expérience et le fait que pendant au moins 5 ou 6 ans après cette expérience, je recevais quotidiennement ce que j'aime à appeler des "madeleines de proust" : des souvenir fugaces et extrêmement vivaces (comme si je revivais l'instant du souvenir, comme si j'en revivais "l'état d'être"), sauf que ce qu'on appelle la madeleine de proust est amené par un stimuli extérieur, dans mon cas ces souvenir vivants surgissaient n'importe quand, me ramenant à un instant précis de mon enfance, sans aucun lien avec la situation dans laquelle je me trouvais dans la majorité des cas.

Je pensais en vous lisant tout à l'heure, en entendant parler de "réincarnation de l'âme" : Se pourrait-il que notre âme, immortelle, revienne toujours dans un nouveau corps quand le précédent meurt, et que l'âme puisse elle aussi mourir et renaître, mais cette fois uniquement dans un corps vivant : exactement ce que nous, les fils de l'homme, font : mourir et renaître dans la même vie physique. En somme, seul la volonté de l'éternel en nous peut faire mourir et renaître notre âme.
Ou pour le dire autrement, notre âme est indestructible car seul le désir de l'ascension nous permet de la faire mourir et renaître, et que cela ne peut se produire qu'en étant incarné.
Dans ce sens oui, nous sommes tous à la première résurrection de notre âme.
Et la réincarnation serait le simple transit de notre âme d'un corps à un autre, n'ayant aucune incidence sur celle ci, si ce n'est lui offrir un nouveau terreau pour sa croissance.

Pour ce qui est de vies vécues sur d'autres terres, il y a peu j'ai fait un rêve étrange. Etant entre autres herboriste et botaniste, j'ai rêvé que j'étais en train de récolter une plante des plus étrange, n'ayant rien à voir avec aucune des espèces végétales de notre monde. Etais-je connecté à une autre herboriste d'une autre terre par les courants électromagnétiques qui traversent toute la galaxie? Ou un souvenir d'une vie sur une autre planète? Personnellement je pencherais pour la première hypothèse, car je l'aime bien tout simplement!

Pour conclure sur mon expérience de rebirth, il est troublant de constater que les aspects de l'existence ayant toujours suscité chez moi les émotions les plus douloureuses sont : l'injustice, l'abandon et ce qui fait obstacle à l'amour. Or ces aspects semblent axiomatiques de la précédente vie si tel est le cas.

Lxxx

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Lxxx » 13 nov. 2013, 16:38

Message supprimé par l'utilisateur
Modifié en dernier par Lxxx le 12 juin 2015, 01:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Juju
Messages : 23
Enregistré le : 20 oct. 2013, 15:43
Genre : Homme
Lecture du LVA : 01 sept. 2013

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Juju » 13 nov. 2013, 18:01

Oui je t'avoues il arrive que je passe sur quelques-un des tes interminables messages Lxxx. Bien que ce que tu dis me paraît tout à fait défendable et emprunt d'intelligence, je pense que tu pourrais t'offrir le luxe comme chacun de nous de douter autant de toi-même que d'autrui.
Et justement ce que j'ai lu dans le livre de vie ne me permet pas d'avoir de certitude quand à savoir si nous en somme à notre première incarnation.
Quand Emmanuel dit que nous en sommes à notre première vie, ce que je comprends, et comme il l'a beaucoup répété tout le long du livre, c'est que nous étions morts et que nous nous relevons, et donc nous commençons notre première vie de fils, d'anges de dieu.
J'ai pu le constater tout au long de ma vie : la vérité se trouve toujours dans la simplicité, et la vérité libère.
Je le vois comme tel, chacun en fait ce qu'il veut, je n'ai aucune idée à imposer. La science de dieu s'imposera d'elle même, sans croisades.
Que bien te fasse de rester le nez dans les écritures, pour ma part je préfère écouter sa parole à travers sa grande œuvre : dans le vent qui souffle, les feuilles qui bruissent, l'oiseau qui siffle, le ruisseau qui gazouille comme un enfant infatigable, dans le mouvement des astres, ou bien encore dans le bond de la grenouille.....
Emmanuel ne nous a-t-il pas mis en garde contre le dogmatisme?

Répondre