La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

... Le cycle de la matière / Ce forum traite de sujets sur la deuxième partie du Livre de Vie de l'Agneau.
Répondre
Lorant
Messages : 25
Enregistré le : 17 sept. 2012, 13:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 déc. 2000

La réincarnation de l'âme humaine et la vie éternelle

Message par Lorant » 19 mai 2013, 11:42

Apres lecture du livre de vie, je pensais que nous étions dans notre premiere vie, et que notre âme se réincarnerait si nous étions méritants, cela plusieurs fois en fonction des changements de monde provoqués par l'éclairement des planètes de notre système solaire.

Je cherche aujourd'hui les passages du livre qui expliquent cela, et je sollicite votre aide ainsi que votre manière de comprendre.

Est-il dit clairement que nous sommes dans notre premiere vie et que nous n'en avons jamais vécu d'autres auparavant ?

Pensez vous que notre âme soit liée à notre Terre et qu'elle suive avec elle le chemin vers le centre de la galaxie, ou alors pensez vous que nous pouvons changer de planètes ?

On pourra parler plus tard des mémoires que nous portons en nous. Je pense à la psycho généalogie ou aux vies antérieures justement, je ne sais pas trop, mais c'est vers là que va aussi ma question.
on fera peut etre un sujet à part...

Clément
Messages : 230
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

réincarnation

Message par Clément » 20 mai 2013, 12:45

Salut Lorant !
J'ai fait une rapide recherche et j'ai trouvé ça :
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Extrait du chapitre 11 : Lettre aux Juifs

(27) Depuis l’antiquité, vos sectes vous firent troubler les eaux avec vos pieds. Et la pensée de ce que vos parents souffrirent, il n’y a pas si longtemps, m’attire des larmes. Mais les innocents qui périrent à cause de vos chefs religieux et de ce fou qui voulut vous exterminer, reviendront sur Terre en leur temps, comme tous ceux qui disparurent dans l’effroi créé par d’autres religions. La Terre est un vaisseau qui emporte les âmes jusqu’au coeur de la Roue, et les âmes innocentes retrouveront plusieurs fois un nouveau corps de chair pour vivre tout ce long chemin de vie. C’est pourquoi je dis que vos morts reverront le Soleil.
Il me semble qu'il y a un passage qui dit que nous sommes à notre première vie sur cette Terre, à chercher.
Pour ce qui est de l'éternité, je crois qu'on ne peut le savoir. Pour l'instant en tout cas.

Fred
Messages : 254
Enregistré le : 29 janv. 2013, 21:55
Genre : Homme
Lecture du LVA : 03 juil. 2002

réincarnation

Message par Fred » 20 mai 2013, 18:01

Salut, j'ai trouvé des éléments de réponse dans les paragraphes 12, 13 et 18 de L'interprétation de la science, p142 a 144 de mon livre. D'après mon interprétation de ces passages, l'âme renait bien sur une autre planète mais il n'est pas dit clairement qu'elle a déjà vécu avant. Je continue a chercher le passage ou il le dit, ma mémoire me joue des tours... (!!1)

Il me semble qu'il y a un passage où il dit que nous sommes dans notre première incarnation, dur a retrouver, par contre dans l'homme et son devenir, Ch44 passage 24, il me semble que c'est amplement sous entendu qu'en pensez vous ?

...Renaud

réincarnation

Message par ...Renaud » 20 mai 2013, 21:01

Salut Lorant,

C'est marrant, je suis chez Julien en ce moment, et on en parlait hier juste avant ton message, exactement les même propos.
C'est moi qui ait lancé le sujet mais, ce sera difficile de tomber d'accord tant les scénarios peuvent s’avérer nombreux.
Après c'est un choix, soit on suis Emmanuel et les portes du royaume sont ouverte, soit (à la manière des catholiques) on ne se sent pas chez soit ici et on souhaite partir au ciel après la mort, retrouver un semblant de royaume dans un monde ténèbres et on peu le dire, c'est une total régression (les portes du royaume des cieux sont fermées) ... c'est un peu comme redoubler son cm1 mais en bien pire lol (Si tant est que cela fût-ce possible).

Pour ce qui est d'une première vie... je suis profondément convaincu que personne, n'en est ici, à sa première vie, pour une raison très simple, n'étant plus en période de création, mais de procréation, je ne vois pas pourquoi Dieu choisirait ce moment pour créer de nouvelles âmes. De plus une nouvelle âme est innocente, non entachée de mauvaises actions, alors pourquoi la faire venir directement au soir du monde et à l'antre de l'apocalypse ? Cette âme n'aurait-elle pas meilleure place à l'aube du monde, lorsque l'humanité fut créée, un monde vivant (à son image) et non un monde de perdition ?

Clément
Messages : 230
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

réincarnation

Message par Clément » 21 mai 2013, 15:24

Juste une précision concernant ton post Fred.
Au chapitre l'Interprétation de la Science, paragraphe 18, il est vrai que ce passage peut prêter à confusion.
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Ainsi, lorsqu’on meurt, on ouvre aussitôt les yeux dans un autre monde éclairé par un Soleil nouveau ; car l’âme passe d’un monde terrestre dans un autre monde terrestre plus éloigné, sans être consciente du temps qui les sépare. Enseignés de l’univers, vous le comprendrez.
De par les termes employés : "autre monde" "Soleil nouveau", on peut penser qu'il y a changement de planète pour les âmes. Mais je pense que la suite de l'extrait ramène la compréhension vers ce qui est enseigné par la suite dans le livre.
Notamment ceci : "car l'âme passe d'un monde terrestre dans un autre monde terrestre plus éloigné".
"Soleil nouveau" fait référence aux changements du Soleil durant le chemin de vie du système solaire.
Et "autre monde" fait référence aux changements de la planète qui sont consécutifs aux changements du Soleil.

Renaud, je suis d'accord avec toi sur ton raisonnement qui est qu'une âme "nouvelle" n'a pas sa place dans un monde en perdition comme celui dans lequel nous sommes ; cependant je ne comprends pas pourquoi tu utilises ici les termes de création et pro-création.
Je ne comprends pas non plus ceci :
Après c'est un choix, soit on suis Emmanuel et les portes du royaume sont ouvertes, soit (à la manière des catholiques) on ne se sent pas chez soit ici et on souhaite partir au ciel après la mort, retrouver un semblant de royaume dans un monde ténèbres et on peu le dire, c'est une total régression (les portes du royaume des cieux sont fermées) ... c'est un peu comme redoubler son cm1 mais en bien pire lol (Si tant est que cela fût-ce possible).
Sachant que Dieu créé et recréé le monde continuellement, seule la création est à entendre de sa part. (!!1) Ah non pro-création vient de lui aussi, mais je ne comprends pas ce que ça vient faire ici.

Et j'avoue que je ne comprends pas encore bien la Science telle qu'elle est décrite dans le livre mais j'ai tendance à penser que si il y a création de galaxies nouvelles, il peut y avoir des changements de planètes, plutôt de galaxies pour les âmes mais ce n'est qu'une idée lancée en l'air. Car elles peuvent aussi bien être crées nouvelles avec une nouvelle galaxie.
La durée de vie d'une âme rentre aussi en ligne de compte, car il y a l'âme "nouvelle" qui a atteint la durée maximale de vie d'une âme et qui est "effacée" et donc rendue nouvelle alors qu'elle n'a rien de nouvelle.

Désolé si je "m'étale" un peu sur le sujet et merci à Laurent de l'avoir posté, il est intéressant.

...Renaud

réincarnation

Message par ...Renaud » 21 mai 2013, 16:54

En fait c'est simple Clément, je vois les choses comme ça : Création = Création de L'âme / Pro Création = Continuité de L'âme.

Et pour ce qui est de trahir et quitter le système solaire pour s'en prendre à un plus jeune, je pense que Dieu ne le permettrait pas mais si quelqu'un veux vraiment partir et se conduit comme un animal dominé ou sauvage alors je ne répond de rien.

Clément
Messages : 230
Enregistré le : 02 oct. 2013, 08:03
Genre : Homme
Lecture du LVA : 16 sept. 2008

Réincarnation

Message par Clément » 22 mai 2013, 13:57

Oula, loin de moi ce genre de pensées. J'ai juste partagé une idée qui me semblait découler, suite à mes quelques lectures du livre de vie de l'enseignement des astres comme il est enseigné dans le livre.

Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 514
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 35
Contact :

Réincarnation

Message par Julien » 22 mai 2013, 15:02

Salut à tous,
Je suis bien d'accord avec Clément sur les termes "Soleil nouveau" et "autres mondes terrestres" employés dans le livre de vie. Cela apparaît très clairement en prenant en compte l'ensemble des passages suivants : - La vie future du chapitre 18
- La destinée dans l'au-delà du chapitre 27
Étant matérielle, l'âme n'a pas la possibilité d'échapper à la pression magnétosphérique terrestre et ne peut donc quitter notre planète pour poursuivre son existence sur une autre terre. Il n'y a que deux façons de la quitter me semble-t-il, soit en étant incarnée (les anges qui s'en vont recommencer le chemin de vie sur une terre jeune et vierge), soit à la fin d'un système stellaire où les âmes restantes ne sont pas incarnées (lorsque que ce système implose au coeur de la galaxie).

Dans cette dernière possibilité, nous ne savons pas si l'âme est désintégrée ou s'il lui est possible d'être projetée et d'être captée par d'autres astres pour finir, après peut-être une éternité, sur une terre habitable. Il est dit :
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Extrait du chapitre 26 : Le Soleil

(27) Sur le Soleil, la dépense quotidienne de matière est considérable. Et s’il n’y avait que l’usure de sa masse pour la compenser, notre étoile disparaîtrait bien vite. Certes, cette masse s’use, mais en petite quantité et fort lentement. En effet, l’activité électromagnétique apporte à l’extérieur du mur quasiment toute la matière qui est consommée par la fusion de ce dernier. La durée de vie du Soleil sera donc très longue. Un homme met neuf mois pour venir au monde et vit ensuite cent fois plus longtemps ; c’est-à-dire neuf cents mois en moyenne, soit : soixante-quinze ans. Pareillement, il faut un certain temps pour former un soleil, et ce soleil dure également le centuple du temps qu’il fallut pour le former. C’est pourquoi je dis que la durée de vie du Soleil sera fort longue, elle sera de cent myriades d’années. Tel en est le nombre juste que j’ai entendu et qui correspond à la durée de vie des âmes.
Hors-sujet
Au passage, je tiens à rappeler en citant cet extrait, que quand le livre de vie parle de "myriade", il ne s'agit pas d'une durée ou quantité déterminée (il y a plusieurs définitions à ce mot) mais d'une durée énormément longue ou d'une quantité innombrable, comme cela est utilisé dans le langage ordinaire. Il en est de même quand il s'agit d'antiquité, cela qualifie des temps très anciens et non forcément la période chronologique définie par l'histoire.


Moi, je crois que nous n'en sommes qu'à notre première existence :
Citation du Livre de Vie de l'Agneau :

Extrait du chapitre 44 : L'Homme et son devenir
Le jugement (27) Pensez toujours que les astres et les âmes marchent ensemble sur le long chemin de la vie, et qu’à la naissance l’âme est un livre vierge que l’on écrit par ce que l’on vit durant ses jours. Les athées diront à ce propos que je parle habilement de la vie éternelle pour que les hommes ne se corrompent et ne fassent périr la création entière, mais que mes paroles sont sans fondement, qu’il n’y a point de Dieu, ni de jugement, ni de récompense. Je leur réponds que, pour dévaloriser le Fils, ils devront aussi anéantir les Écritures qui font référence à la vie éternelle, ainsi que tout le livre de vie qui démontre cette réalité, et continuer d’affirmer que les hommes existent par hasard et sans raison... Peuvent-ils seulement entendre ce qu’est la vraie justice, le mérite et la récompense ? Je vous le dis, on ne peut vivre indéfiniment avec des suppositions ou des mythes, mais seulement avec des certitudes. Et ceux qui les cherchent les trouveront dans ce livre de vie et dans les livres de ceux qui m’ont annoncé, car c’est aussi cela votre jugement.
- Nous écrivons sur l'âme notre vécut.
L'âme est un support matériel sur laquelle nous écrivons, avec les ondes, ce que nous vivons le long de nos jours. La pensée et les sentiments, ce que nous voyons, touchons, ressentons, entendons, sentons, etc... tout ce qui forme notre esprit s'inscrit sur l'âme comme sur un disque dur mais nettement plus élaboré. Si donc nous avions eu des existences précédentes, comment cela se fait-il que nous ne nous en souvenions plus ?
J'ai fouillé à maintes reprises dans mes souvenirs, en retrouvant souvent des passages de mon enfance depuis bien longtemps oubliés, mais ne suis jamais parvenu à percevoir autre chose que mon vécut dans cette vie présente. Je me demande donc quelle force pourrait bloquer ou rendre indisponibles les informations de nos précédentes existences... L'on ne peut pas dire, selon moi, que tout le vécut de l'âme s'efface lors de la nouvelle incarnation, car sinon l'ancienne incarnation n'apporte absolument rien et la raison de la vie éternelle n'aurait pas de sens.

- Les renaissances de l'âme humaine se produisent lors des changements solaires.
Si l'on admet que les réincarnations ont lieu seulement lors des variations (qui durent un certains temps) dues aux grands changements solaires à venir comme le fait entendre le livre de vie, l'on sait que notre âme ne s'entourera à nouveau d'un corps de chair que dans ces temps-là, dans des mondes nouveaux (qui auront changé) éclairés par un Soleil lui-même chaque fois différent. Si donc nous n'en étions pas à notre première vie et avions existé au commencement ou plus tard, cela voudrait dire que nous pouvons renaître à n'importe quelle époque du chemin de vie de la Terre et que les changements solaires ne sont pas indispensables à cette renaissance.

Pour répondre à ce que tu dis, Renaud, pour la création/pro-création, je dirais (si j'ai bien compris ce que tu dis), qu'il y a un petit problème. En effet, si les âmes sont seulement créées au commencement, où les hommes sont bien peu nombreux, et qu'ensuite elles reprennent existence avec la procréation (donc qu'il n'y a dès lors plus de création d'âmes), d'où viennent donc les âmes du reste des hommes, aujourd'hui aussi nombreux que le sable de la mer ? Le nombre de ces âmes ne devrait-il pas être limité à celui du début de l'humanité ?

Je pense, sans certitudes, que la Terre crée des âmes jusqu'à la fin de sa croissance et que cela cesse en fonction de la décroissance d'activité du Soleil le long des âges. Mais nous ne savons pas ce qu'il en sera exactement dans la période suivant l'éclairement de la première planétoile, Les créatures risquent de changer quelque peu et peut-être entrerons-nous dans une nouvelle période de Création d'espèces. Emmanuel dit même qu'il n'y aura peut-être plus de procréation. Et, si c'est le cas, cela enlève la question de savoir comment l'âme pourrait revenir intégrer un enfant qui se développe dans le corps de sa mère. Ce qui signifierais que tout enfant né depuis le commencement jusqu'à ce jour possède une âme vierge créée en même temps que lui... (!!1)

Sinon, il me paraît impossible qu'une âme mauvaise et n'étant pas méritante puisse avoir une seconde chance sur le chemin de la vie de notre Terre ni dans un autre monde, quelque soit l'époque où celui-ci se trouve. Aussi, l'idée qu'une personne mauvaise doive revenir et éprouver les souffrances qu'elle à fait subir aux autres le long de son existence me semble ridicule, ou encore revenir dans un corps animal, ça ne rime à rien. Les innocents saints d'esprit reviennent et vivent, mais les méchants disparaissent à jamais sans retour possible. Tel est le jugement de l'âme.

N'hésitez pas à me dire si je fais erreur, je reviendrai plus tard sur ce sujet.

Lorant
Messages : 25
Enregistré le : 17 sept. 2012, 13:52
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 déc. 2000

Réincarnation

Message par Lorant » 22 mai 2013, 15:10

je suis assez d'accord avec toi Clément concernant ce passage:
Notamment ceci : "car l'âme passe d'un monde terrestre dans un autre monde terrestre plus éloigné".
"Soleil nouveau" fait référence aux changements du Soleil durant le chemin de vie du système solaire.
Et "autre monde" fait référence aux changements de la planète qui sont consécutifs aux changements du Soleil.

C'est aussi comme ça que j'avais compris.

Pour répondre à Renaud, une chose ne peut pas tenir dans ton explication comme quoi toutes les âmes sont créées à l'aube de l'humanité, tout simplement car nous sommes environ 6 milliards d’êtres humains aujourd'hui alors qu'aux commencements du monde, il y avait bien moins de personnes.
Donc il y a forcément des âmes nouvelles qui n'étaient pas là au début.

Pour le reste de ma question concernant la réincarnation, j'ai relu tous les passages que j'ai trouvés et qu'on m'a indiqués, j'avoue que ma position n'est pas fixée, je vais continuer d'en discuter avec les amis, voir ce qu'ils en pensent. a+

"je rigole car j'ai écrit en même temps que toi Julien, donc sans avoir lu ton message, je te rejoints sur tes idées,
mais pour préciser, je ne parlais pas de réincarnation à l'indienne avec des animaux ni d'autres tentatives pour âmes perdues,
j'essaierai de préciser ma question... "

Avatar du membre
Julien
Administrateur
Messages : 514
Enregistré le : 02 sept. 2012, 18:15
Genre : Homme
Lecture du LVA : 15 mai 2005
Localisation : AUBE
Âge : 35
Contact :

Réincarnation

Message par Julien » 22 mai 2013, 15:38

Salut Lorant ))25! ,
"je rigole car j'ai écrit en meme temps que toi Julien, donc sans avoir lu ton message, je te rejoints sur tes idées, mais pour préciser, je ne parlais pas de réincarnation à l'indienne avec des animaux ni d'autres tentatives pour ames perdues, j'essaierai de préciser ma question... "
Ouai, je sais bien que tu ne parlais pas de réincarnation d'un homme en animal 8-) , j'ai fait une réponse générale pour tous les messages précédents.. Donc ce n'est pas directement à ton premier message que je faisais allusion (ni aux autres d'ailleurs) mais plutôt ici à certaines idées qui circulent depuis des millénaires. Je me suis un peu mal exprimé.. A bientôt...

Répondre